Accueil / Finances / Le portugais Banco BPI va loger ses activités africaines dans une entité séparée

Le portugais Banco BPI va loger ses activités africaines dans une entité séparée

Le portugais Banco BPI va loger ses activités africaines dans une entité séparée

Le groupe bancaire portugais Banco BPI a annoncé, dans un communiqué publié le 30 septembre, qu’il envisage de regrouper ses activités africaines au sein d’une nouvelle unité séparée, en vue de limiter l’exposition aux risques que présentent ses opérations en Angola.

Banco BPI fait l’objet de pressions de la part des autorités de régulation européennes depuis l’adoption l’an dernier de nouvelles règles selon lesquelles les crédits servis aux entreprises angolaises et les titre de dette souveraine de l’Angola constituent des actifs risqués qui doivent être intégralement provisionnés.

La nouvelle entité regroupera une participation de 50,1% dans Banco de Fomento Angola (BFA), la première banque angolaise, 30% du capital de Banco Commercial e de Investimentos in Mozambique et la totalité du capital de BPI Mozambique.

Le conseil d’administration de Banco BPI a précisé qu’il allait convoquer une Assemblée générale pour approuver le projet de scission des activités africaines, indiquant que les actionnaires recevront une action de la nouvelle entité pour chaque action détenue dans le groupe Banco BPI.

Le directeur général du groupe portugais avait récemment qualifié Banco de Fomento Angola de «projet absolument extraordinaire» en dépit de la détérioration du ratio de solvabilité de cette banque depuis l’exclusion de l’Angola de la liste des pays ayant une réglementation bancaire équivalente à celle de l’Union européenne.

agenceecofin.com

Aller en haut