dimanche 25 octobre 2020
Accueil / Tic & Telecoms / Le post-covid sera Digital…mais pas que !

Le post-covid sera Digital…mais pas que !

Le post-covid sera Digital…mais pas que !

La transformation digitale qui s’est mise en route il y a quelques années touche chaque domaine du quotidien. J’ai pu constater cette évolution rapide au Maroc dans bien des domaines de la vie professionnelle et privée. Aujourd’hui la transformation s’accélère et prendra encore une autre dimension post-covid.

L’importance du digital dans l’inclusion économique au Maroc est plus que jamais avérée en ces temps de crise sanitaire

Le pays s’organise. J’en veux pour exemples le récent guide de la CEGEM afin de conscientiser et d’accompagner les chefs d’entreprises marocains aux nouvelles menaces et enjeux qui imposent la mise en place d’une stratégie de protection de l’outil industriel, intellectuel et stratégique.  Ou bien encore la rapport de mars 2020 de l’IMIS ( Institut marocain d’ intelligence stratégique) qui met l’accent sur 4 piliers leviers d’actions et d’attention qui me semblent fondamentaux pour l’avancée du digital, allant des opportunités d’exécution d’une stratégie numérique ambitieuse, aux investissement pour les infrastructures numériques et l’entreprenariat innovant en passant par la relance du projet E-Gov.

Et puis n’oublions pas la montée du télé-travail qui touche aujourd’hui le citoyen immédiatement dans son quotidien Travailler de chez soi exclusivement ! Et pourquoi pas le rêve un peu fou de peut-être un jour pouvoir travailler, grâce aux prouesses du numérique, d’une plage paradisiaque avec la même efficacité que du bureau !

Le Digital , le sauveur de l’économie de demain !

Pour les entreprises la  transformation digitale commence au sommet

Les leaders comptent aujourd’hui de nombreux défenseurs du numériques. C’est au sommet de la pyramide, par une stratégie forte et bien définie que la transformation digitale pourra se faire. Mais il faudra aussi compter sur l’humain, son engagement et sa capacité à absorber et contribuer à la mise en œuvre du changement. En d’autre terme, les entreprises ne pourront pas exclure de leur transformation digitale la transformation Culturelle de leur entreprise

Et si maîtriser l’ascenseur émotionnel était l’une des clés de réussite des entreprises de demain? 

A l’heure où l’on parle du « Tout digital », je vous invite à vous aventurer avec moi sur un chemin différent mais majeur. Un chemin qui ne s’exprime pas au travers d’algorithmes, de processus, d’outils digitaux, d’hypothèses, de data ni même de valeurs intellectuelles partagées.

Un chemin différent, complémentaire et ô combien important pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Un chemin méconnu et parfois oublié… J’ai nommé : la Culture Emotionnelle de l’entreprise.

En ces temps agités de reprise incertaine et soumise à de nouvelles normes et règles de fonctionnement, le retour au travail et à sa “nouvelle normalité” est source de nombreux défis à relever pour l’entreprise, son collectif et les individus qui la compose.

Un défis de taille : La gestion des émotions des collaborateurs

Trop souvent sous-estimé par le passé, la thématique revient plus que jamais comme un des défis majeurs pour les entreprises. Elles sont aujourd’hui contraintes de prendre en compte l’impact émotionnel subi par leurs collaborateurs pendant le confinement mais aussi l’impact émotionnel du confinement sur le « retour au travail » qui s’impose à tous comme différent, compliqué et incertain.

De là à affirmer qu’il faudra tenir compte de l’aspect humain, il n’y a qu’un pas.

Certes on nous parle de Culture d’organisation et de “mindset commun”, prenant en compte les aspects cognitifs de la culture d’entreprise ( valeurs intellectuelles, appartenance, normes de travail, …) mais les entreprises délaissent aujourd’hui trop souvent les aspects émotionnels (valeurs affectives) qui influencent pourtant grandement la prise de décision, la qualité du travail, l’implication de chacun, la créativité, le choix de rester ou non au sein de l’entreprise et j’en passe. Autant de facteurs clés qui garantiront la réussite de la transformation digitale de demain.

« Ignorer la culture émotionnelle c’est ignorer une part essentielle de ce qui fait fonctionner et avancer les individus dans la même direction » 

Mais alors comment faire pour instaurer une Culture Emotionnelle sans tomber dans un monde “bisounours” ou le collaborateur serait infantilisé avec des règles à suivre sans vraiment les comprendre ou des outils à utiliser sans vraiment les maîtriser ?  Comment ne pas tomber dans un cercle vicieux d’assistanat qui serait contre-productif ? Car enfin les collaborateurs ne sont pas des enfants et il ne s’agit pas de devenir une entreprise au management étiqueté “ bienveillant et gentil” qui ferait fi des enjeux économiques de l’organisation.

Comment faire pour détecter les signaux non verbaux indicateurs majeurs de l’état de la Culture Emotionnelle? Comment éviter les Burns-out, augmenter la satisfaction, réduire le turnover, facilité le travail d’équipe? Comment tirer sainement parti d’une gestion efficace d’une culture “cognitive” et “émotionnelle” positive au service des collaborateurs ET des organisations? Comment la mettre en action? Comment réussir sa transformation digitale ?

J’adore cette citation de Sénèque : “Pour qui ignore dans quel port se rendre, aucun vent n’est propice”

Comment supporter la stratégie de changement et les projets digitaux ?  La gouvernance et les bonnes pratiques managériales sont clés pour la réussite de la démarche! Commencer par définir la  raison d’être de la transformation. S’assurer qu’elle soit en accord avec les valeurs, la mission, les enjeux et les objectifs de l’entreprise. Donner du sens au changement afin de bâtir un projet qui soit partagé par tous, individuellement et collectivement.

Intelligence Emotionnelle, Agilité, test de personnalité, Niko/Niko, Leadership 4.0…: autant d’ outils et des techniques qui garantissent des résultats pérennes. Des supports à fortes valeur-ajoutée. Mais là aussi, les outils et techniques ne font pas la réussite absolue. Deux conditions de succès : être  correctement intégrés dans une démarche de transformation ou de transition globale et mettre en place un programme de formations et d’accompagnement professionnel sur le long terme pour chaque collaborateur

Je ne parle pas d’une simple gestion du changement mais d’un véritable projet de transformation ou l’humain est auteur et acteur. La transformation digitale et l’accès aux données est en train de redéfinir les rôles au sein des collectifs.

Si le leadership fait défaut, si les éléments humains sont négligés, si l’engagement collectif n’est pas présent, les efforts de transformation digitale n’apporteront pas le développement espéré. L’humain est pour moi la réponse aux objectifs ambitieux que le pays s’est fixés.

AltiluzMA met la gestion de la Culture Emotionnelle au sein de chaque étape de son approche de projet de transformation et de transition. Que le changement soit stratégique, organisationnel, culturel ou technique. Nous vous accompagnons pour identifier, mettre en action et maitriser ses différents aspects pour le bien de chacun et pour le bien de l’entreprise.

Le changement ne s’impose pas il se vit…et s’accompagne.

cio-mag

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut