Accueil / Agro / Le prix des barres chocolatées risque encore de monter

Le prix des barres chocolatées risque encore de monter

Le prix des barres chocolatées risque encore de monter

La production de cacao et de sucre peinerait à suivre l’essor de la demande au cours de la prochaine campagne. Ces deux marchés resteraient déficitaires. C’est une situation identique qui avait provoqué la hausse des prix des barres chocolatées en 2015.
Fabriquer des barres chocolatées pourrait devenir plus compliqué dans les prochains mois. L’Organisation internationale du cacao (ICCO) a en effet relevé sa prévision de déficit pour la campagne 2016-2017 — 212 000 tonnes manqueraient à l’appel. D’après Bloomberg, la production du Nigeria, quatrième producteur mondial de cacao, pourrait reculer de 70% en 2016, notamment en raison de l’effet d’un long épisode de sécheresse intervenu au début de l’année puis de fortes pluies provoquant la pourriture noire des cabosses.

Des prévisions du même type avaient provoqué, en 2014 et 2015, une hausse des prix des barres chocolatées. Les tarifs 2015 pratiqués par Mars, Nestlé, Lindt, Mondelez ou encore Hershey s’appréciaient alors de 8% en moyenne par rapport à 2014, année au cours de laquelle ils avaient déjà progressé de 5,6%.

“La production africaine est non seulement plus faible en termes de quantités, mais aussi de qualité, commentent les analystes du consultant[…]

 

 

 

usinenouvelle.com

Aller en haut