Accueil / International / Le RMB chinois passe un nouveau cap vers le statut de monnaie de réserve mondiale

Le RMB chinois passe un nouveau cap vers le statut de monnaie de réserve mondiale

Le RMB chinois passe un nouveau cap vers le statut de monnaie de réserve mondiale

Avec son entrée ce samedi dans le panier des droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international, la devise chinoise, le yuan (également appelé renminbi, RMB), est en train de briser le plafond de verre du monde de la finance et franchit une nouvelle étape vers son statut de monnaie de réserve mondiale.
Cette entrée est une reconnaissance des progrès effectués par la Chine pour s’intégrer dans un système monétaire international dominé depuis des dizaines d’années par les économies développées.
UN PLAFOND DE VERRE BRISE
A partir du 1er octobre, “le yuan sera considéré par la communauté internationale comme une devise internationale librement utilisable, et rejoindra le panier des DTS aux côtés du dollar américain, de l’euro, du yen et de la livre sterling”, a annoncé vendredi la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, au siège de l’institution financière à Washington.
C’est “la première fois” dans l’histoire que ce panier s’élargit, a-t-elle noté, ajoutant que l’inclusion du yuan “diversifiera ce dernier et rendra sa composition plus représentative des devises mondiales et de l’économie mondialisée”.
Le DTS est un instrument de réserve international créé par le FMI en 1969 pour compléter les réserves officielles existantes des pays membres. En cas de besoin, il peut être échangé entre gouvernements contre des devises librement utilisables.
Au moment où le yuan, conformément aux critères du FMI, devient “librement utilisable” dans le système économique mondial, la devise chinoise va désormais être utilisée dans le cadre des activités financières de l’institution, a affirmé Mme Lagarde.
“Il n’y a jamais eu jusqu’ici de devise d’un marché émergent ayant été utilisée dans les transactions internationales du FMI en matière de prêt ou d’emprunt. C’est la première fois que cela a eu lieu”, souligne à Xinhua Tamim Bayoumi, chercheur associé à l’Institut Peterson, un think tank basé à Washington.
“Je pense que c’est un signe très important qui montre que le monde reconnaît l’importance croissante des marchés émergents, non seulement sur le plan commercial, mais également financier”, a-t-il indiqué, ajoutant que “le yuan brise le plafond de verre financier”.
Eswar Prasad, chercheur à l’Institut Brookings et ancien chef de la division Chine au FMI, a également convenu que l’inclusion du yuan dans le panier DTS est “un pas très important” pour la Chine et la communauté financière internationale.
“C’est la première fois que la monnaie d’un grand pays à revenu moyen est incluse dans le panier des DTS”, a-t-il confié à Xinhua, ajoutant que cela témoigne de l’importance croissance de la Chine aux yeux de l’économie mondiale et de la finance internationale.
L’entrée du yuan dans le DTS constitue également ”une étape importante” dans l’intégration de l’économie chinoise au sein du système monétaire et financier mondial et témoigne des progrès réalisés en matière de réforme des systèmes monétaire, financier et de change de la Chine, a dit Mme Lagarde.
EN ROUTE VERS UN STATUT DE RESERVE GLOBALE
Si l’obtention du statut officiel de monnaie de réserve mondiale ne constitue pas une révolution du système financier international, il pourra en revanche inciter les banques centrales à commencer à ajouter des réserves libellées en RMB à leur portefeuille. Les investisseurs privés devraient également être encouragés à acheter graduellement davantage de biens chinois pour un taux de rendement plus élevé.
“Nous espérons que l’inclusion du RMB dans le panier des DTS du Fonds monétaire international viendra appuyer un recours et des échanges déjà accrus en RMB à l’échelle internationale”, a indiqué Siddharth Tiwari, directeur du département de stratégie, de politique et d’analyse du FMI.
Avec sa croissance économique stable et de meilleurs rendements obligataires, la Chine note que le recours au RMB et la détention d’obligations souveraines chinoises s’accroît à l’étranger, en dépit de la dépréciation du yuan contre le dollar ces derniers mois.
En juillet dernier, le RMB était la cinquième devise la plus active en valeur pour les règlements internationaux, avec une part de 1,9%, contre 1,72% en juin dernier, selon les statistiques du réseau interbancaire SWIFT.
Cependant, le statut que lui confère le panier DTS ne transformera pas automatiquement le RMB en devise de réserve majeure. Tout dépendra du marché.
“En fin de compte, peu importe ce que dit le FMI ou qui que ce soit. C’est le marché qui déterminera le degré d’importance du RMB”, a souligné M. Prasad, ajoutant que ce statut de réserve donnera en tout cas à la Chine “un élan supplémentaire” dans son processus actuel de réformes.
Pour renforcer l’attraction du RMB comme monnaie de réserve mondiale, il suggère que la Chine dispose de comptes de capital plus ouverts, d’un taux de change plus flexible et, le plus important, d’un large éventail de marchés financiers avec un meilleur cadre réglementaire du secteur financier.
Jin Zhongxia, directeur exécutif du FMI pour la Chine, a déclaré que la décision du Fonds est “un nouveau point de départ” pour les réformes et le développement économiques du pays, ajoutant que la Chine allait continuer de favoriser les réformes financières suite à l’entrée officielle du RMB dans le panier DTS.
“La Chine libéralisera davantage les comptes de capital et le taux de change va devenir beaucoup plus flexible”, assure-t-il, soulignant que ce processus pourrait se faire de façon graduelle.
“Nous sommes pleinement conscients du fait que les efforts de réformes axés vers le marché sont en cours, donc il y a encore beaucoup de travail à faire”, a-t-il noté.
Si la Chine entreprend davantage de réformes financières et que son économie continue de croître comme aujourd’hui, M. Prasad prédit que le RMB pourrait représenter jusqu’à 10% à 15% des réserves de devises mondiales d’ici 10 à 15 ans, devenant un sérieux challenger pour d’autres monnaies telles que le yen japonais ou la livre britannique.

Source: Agence de presse Xinhua

Aller en haut