Accueil / Développement / Le secteur des biens de consommation est le plus dynamique…

Le secteur des biens de consommation est le plus dynamique…

Le secteur des biens de consommation est le plus dynamique…

Le secteur des biens de consommation est le plus dynamique dans les fusions-acquisitions en Afrique.

Citigroup Inc a estimé, le 5 juin, que le secteur des biens de consommation est devenu le plus dynamique sur le marché des fusions-acquisitions en Afrique, grâce notamment à l’explosion du commerce transfrontalier et à la montée en puissance des classes moyennes sur le continent. «Les entreprises sont très alléchées par l’émergence de grands blocs commerciaux régionaux, l’augmentation des revenus des ménages et une urbanisation croissante», a expliqué Miguel Azevedo, directeur Afrique de la branche banque d’investissement de Citigroup en marge du Forum économique mondial pour l’Afrique qui se tient dans la ville sud-africaine du Cap.

Cité par l’agence Bloomberg, M. Azevedo a également estimé que les compagnies internationales qui n’ont pas jusqu’ici profité du mouvement de fusions-acquisitions dans le secteur des biens de consommation en Afrique gagneraient à procéder à des acquisitions pour rattraper leur retard par rapport aux grands groupes africains, déjà très actifs. « Nestlé, Unilever sont déjà présents sur le continent mais d’autres géants internationaux sont absents, et la seule façon d’entrer dans ce secteur prometteur est de procéder à des acquisitions», a-t-il dit.

Pour Citigroup, le Nigeria est le pays le plus attractif en matière de fusions-acquisitions.

La première économie africaine est suivie par le Kenya et la Tanzanie. Avec une population de 94,1 millions d’habitants et une croissance économique supérieure à 8 % par an, l’Ethiopie devient également intéressante dans ce domaine, selon la banque américaine.

agenceecofin.com

Aller en haut