Accueil / Mines & Energies / Le secteur minier a soutenu le Johannesburg Stock Exchange au cours d’un mois de février toujours volatile

Le secteur minier a soutenu le Johannesburg Stock Exchange au cours d’un mois de février toujours volatile

Le secteur minier a soutenu le Johannesburg Stock Exchange au cours d’un mois de février toujours volatile

Le secteur minier a soutenu le Johannesburg Stock Exchange au cours d’un mois de février toujours volatile

La volatilité qui secoue le Johannesburg Stock Exchange depuis le début de l’année 2016 s’est poursuivie tout au long du mois de février, à l’instar des autres marchés boursiers internationaux. Les investisseurs continuent de se montrer prudents, dans un contexte marqué par un niveau encore faible de l’économie chinoise, la difficulté pour les économies européennes à véritablement sortir de la crise, et le prix toujours bas des matières premières, principales sources de devises des économies émergentes.

En termes de performances, cela s’est traduit par une très petite progression (+0,6%) du JSE All Share Index, le principal indice du marché financier sud-africain. Une évolution rendue possible grâce au bon comportement de l’indice des 15 plus grosses capitalisations du secteur financier (+2,9%), celui du secteur industriel (+2,6%) et surtout l’indice du secteur minier, qui a bondi de 13,3%.

Dans le détail, le champion du JSE au cours de ce mois de février a été Kumba Iron Ore, premier producteur africain de fer, qui cumule une progression de 108,1%. Des analystes estiment que, même si le prix du métal a fortement chuté sur le marché international, la décision d’Anglo American de céder les actifs qu’elle contrôle dans cette entreprise et les cours de l’action qui sont descendus à des niveaux bas, ont aiguisé l’appétit des investisseurs spéculatifs.

Les actifs liés à l’or ont aussi rallié de nombreux investisseurs. Le repli du rand et la hausse des prix de l’or a conforté la position du métal jaune comme valeur refuge. Dans ce contexte, Harmony Gold affiche une progression boursière de 75,4%, Simbanye Gold s’offre une plus-value de 62,9% et Anglogold Ashanti a gagné 51,2%. Une belle surprise dans ce lots de performances positives est la progression de Lonmin (producteur de platine) dont le titre a gagné 70,3%. Une situation qui conforte la Public Investment Corporation (PIC), le fonds de pension des fonctionnaires sud-africains, qui récemment a fait le choix d’y investir, contre l’avis de plusieurs analystes.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut