Accueil / Tic & Telecoms / Le self-stockage fait un carton : Costockage lève à son tour 1 million d’euros

Le self-stockage fait un carton : Costockage lève à son tour 1 million d’euros

Le self-stockage fait un carton : Costockage lève à son tour 1 million d’euros

Quelques jours après son concurrent Jestocke.com, Costockage annonce à son tour avoir bouclé une levée de fonds. Sa deuxième, d’un montant d’1 million d’euros.

 
Dans les grandes villes, chaque mètre carré vaut de l’or. Certains Français l’ont bien compris et sous-louent une partie de leurs caves, garages, débarras ou hangars à des particuliers sur des plates-formes collaboratives. Plusieurs start-up tricolores se positionnent sur ce créneau, comme Ouistock ou Jestocke.com, start-up bordelaise qui vient de lever 1,6 million d’euros. Elle revendique le leadership sur le marché du stockage collaboratif… tout comme son concurrent Costockage.fr.

Tous deux se livrent une véritable bataille de communication, comme Ouicar et Drivy dans un autre secteur (la location de voitures entre particuliers). Costockage (qui a déménagé cet été dans les bureaux de… Drivy) annonce avoir bouclé une deuxième levée de fonds. Après avoir levé 300 000 euros en 2014, il vient de récolter 1 million d’euros supplémentaires auprès des mêmes business angels (Anne-Catherine Péchinot, ancienne directrice générale de Homebox et Thierry Vandewalle) et du fonds Kima Ventures de Xavier Niel et Jeremie Berrebi.

Un acteur majeur du marché du stockage

De quoi conforter sa position de leader en termes de surface disponible. Costockage revendique 1 million de m3 disponibles pour ses utilisateurs, contre 300 000 m3 pour Jestocke.com. C’est déjà l’équivalent des deux leaders du garde meuble traditionnel réunis, clame-t-il ! La start-up affirme avoir reversé 1 million d’euros au “co-stockeurs” depuis sa création en 2013. Mais comme son concurrent, elle ne communique pas sur son chiffre d’affaires, se contentant d’affirmer qu’il a “triplé ces douze derniers mois”. Son équipe compte une dizaine de salariés, un chiffre qui devrait doubler dans les prochains mois.

 

 

Sylvain Arnulf / usine-digitale.fr

Aller en haut