Accueil / Développement / Le Sénégal appelle la Chine à concentrer davantage ses efforts sur le financement des infrastructures (INTERVIEW)

Le Sénégal appelle la Chine à concentrer davantage ses efforts sur le financement des infrastructures (INTERVIEW)

Le Sénégal appelle la Chine à concentrer davantage ses efforts sur le financement des infrastructures (INTERVIEW)

Le président sénégalais Macky Sall a appelé le gouvernement chinois à concentrer davantage ses efforts sur le financement des infrastructures, notamment les autoroutes et le chemin de fer, un secteur vital pour l’économie de son pays.

“Nous poursuivons les efforts sur les autoroutes, sur le ferroviaire, parce que c’est devenu un secteur vital pour l’économie du Sénégal. Nous aurions aimé que sur ces deux domaines la Chine puisse concentrer davantage d’efforts et des moyens financiers”, a-t-il dit lors d’un entretien accordé à la presse chinoise à Dakar en amont du sommet du G20 de Hangzhou (4-5 septembre).

“Le focus, c’est les infrastructures de communication, les routes, les chemins de fer et les ports également. Ce sont les grands projets sur lesquels nous aimerions travailler avec la Chine et, à travers ces mécanismes, accélérer notre politique de croissance et d’émergence économique”, a-t-il insisté.

Macky Sall a jugé la coopération entre le Sénégal et la Chine “exemplaire à tous points de vue”.

Au départ, avec la reprise de la coopération entre les deux pays en 2005, le président Sall a rappelé que l’essentiel du financement chinois était sous forme de dons, qui ont servi à la construction d’infrastructures majeures.

Il a ainsi cité le Grand théâtre national de Dakar et le Musée des civilisations noires. Outre ces projets culturels, il y a aussi eu des projets sportifs avec des stades comme l’Arène nationale de Pikine en banlieue de Dakar et des projets sanitaires tels que l’hôpital pour enfants de Diamniadio, à 45km de la capitale.

“A côté de ces dons, le plus important a été le financement du développement à travers les autoroutes que le Sénégal a réalisées grâce à la coopération chinoise”, a fait remarquer le président sénégalais.

Il a par exemple estimé à près de 1,2 milliard de dollars le financement des autoroutes qui ont été entamées. “Nous avons vu que cela participe pleinement au développement économique du pays. Cela participe à l’accroissement de la production nationale et donc participe au bonheur que les Sénégalais peuvent tirer de ces infrastructures”, a-t-il indiqué.

“Aujourd’hui, nous avons aussi, sur le projet ‘Smart City’ que nous avons lancé avec la Chine, la dernière phase avec l’Agence de développement de l’informatique de l’Etat (ADIE), la mise sur réseau de fibre optique de l’ensemble du territoire national, ce qui va développer beaucoup de services, dont l’internet, la gouvernance administrative, médicale, etc., donc, la transformation globale de la société sénégalaise d’une manière générale”, a indiqué le chef de l’Etat sénégalais.

Saluant la coopération entre son pays et la Chine, qualifiée de “dynamique et efficace”, M. Sall a ajouté : “Il faudrait que nous augmentions les volumes d’emprunts parce qu’il s’agit d’emprunts pour nous permettre d’accélérer notre développement”.

 

 

xinhuanet.com

Aller en haut