vendredi 07 mai 2021
Accueil / Agro / Le Sénégal veut reproduire les performances de la campagne agricole 2020/2021

Le Sénégal veut reproduire les performances de la campagne agricole 2020/2021

Le Sénégal veut reproduire les performances de la campagne agricole 2020/2021

Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture du Sénégal

Après l’annonce du président Macky Sall d’un investissement de 60 milliards de francs CFA (110 millions de dollars) dans la campagne agricole 2021/2022, le ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pr Moussa Baldé, a fait part jeudi 29 avril à Dakar, de l’ambition du pays d’atteindre une production de 4 millions de tonnes de céréales et 2 millions de tonnes de cultures industrielles.

En conférence de presse à Dakar, le ministre a indiqué que le Sénégal a réalisé une production de 3.640.445 tonnes de céréales cette année. « Notre objectif, c’est d’atteindre les 4 millions de tonnes. En ce qui concerne les cultures industrielles (coton, arachide, sésame), nous sommes à environ 1,9 million de tonnes. Nous voulons porter cela à 2 millions de tonnes », a ajouté Moussa Baldé.

Selon les données du ministère, le pays a produit, pour la campagne agricole en cours (2020-2021) en pourcentage par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, 1.349.723 tonne de riz (+30%), 1.144.755 tonnes de mil (+44), 377.323 tonnes de sorgho (+64%). A cela s’ajoutent 6.761 tonnes de fonio (+70%), 761.883 tonnes de maïs (47%), soit une production céréalière totale de 3.640.445 tonnes (+47%)

Pour la campagne de commercialisation de l’arachide, 721.386 tonnes ont été collectés pour une valeur de 216 milliards de FCFA (environ 340 millions de dollars). Les exportations ont atteint 518.763 tonnes de produits pour un coût de 155 milliards de F CFA (286 millions de dollars).

« Pour cette année, le président de la République a consenti, malgré les difficultés liées à la Covid-19, avec une diminution de presque 90% de la croissance escomptées, à remettre 60 milliards de Francs CFA au secteur de l’agriculture et l’équipement rural », a rappelé le ministre Moussa Baldé.

 

financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut