vendredi 07 mai 2021
Accueil / Energie / Le singapourien Indorama sollicite la SFI pour financer l’expansion de son usine pétrochimique au Nigeria

Le singapourien Indorama sollicite la SFI pour financer l’expansion de son usine pétrochimique au Nigeria

Le singapourien Indorama sollicite la SFI pour financer l’expansion de son usine pétrochimique au Nigeria

Le projet d’octroi d’un financement de 73 millions $ visant à soutenir l’activité au Nigeria de la holding Indorama Corporation est en étude au niveau de la SFI. S’il est approuvé, il permettra à l’unité nigériane d’Indorama de poursuivre son développement dans le pays.

La holding singapourienne Indorama Corporation négocie l’obtention d’un prêt de 73 millions $ avec la Société financière internationale (SFI) et ses partenaires pour financer l’expansion de sa filiale Indorama Eleme Petrochemicals Limited (IEPL), une société pétrochimique intégrée et domiciliée au Nigeria.

La facilité sollicitée est constituée d’un prêt d’un montant maximum de 64 millions $ attendu de la SFI et d’un prêt concessionnel de 9 millions $ issu d’un financement mixte de la SFI et d’autres bailleurs de fonds.

Le projet d’octroi de ce prêt est en étude. Le conseil d’administration de cette institution membre du Groupe de la Banque mondiale décidera de son allocation. « Sans ce financement concessionnel mixte, la société pourrait ne pas aller de l’avant en raison de conditions économiques défavorables », a déclaré un cadre d’Indorama Eleme, cité par The Capital Quest.

Si le financement est approuvé, le projet de développement de la société pétrochimique nigériane d’un coût total de 80 millions $ sera soutenu en grande partie par la SFI. IEPL, le plus grand producteur de polyoléfines en Afrique de l’Ouest et le 2e en Afrique subsaharienne prévoit d’installer de nouveaux équipements pour augmenter sa production et améliorer son système d’énergie.

 

Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut