jeudi 22 août 2019
Accueil / Finances / Le Singapourien Olam fait une offre de 362 millions $ pour la reprise d’une des entreprises du milliardaire nigérian Aliko Dangote

Le Singapourien Olam fait une offre de 362 millions $ pour la reprise d’une des entreprises du milliardaire nigérian Aliko Dangote

Le Singapourien Olam fait une offre de 362 millions $ pour la reprise d’une des entreprises du milliardaire nigérian Aliko Dangote

Le groupe agroalimentaire singapourien Olam veut se renforcer au Nigéria, pays où il a été fondé il y a 30 ans, avec une offre de 362 millions $ pour l’acquisition de la totalité des actions de Dangote Flour Mills (DFM), une des entreprises appartenant au milliardaire nigérian Aliko Dangote.

L’annonce faite sur le Nigerian Stock Exchange par Dangote Flour Mills, précise que le prix d’achat proposé sera ajusté de la situation de trésorerie nette à la date du 31 mars 2019, ou toute autre date qui sera choisie par Olam. Cela signifie que les actionnaires recevront plus d’argent si le cash est plus important que la dette, et moins si c’est la dette qui l’emporte.

Chez Olam, on se réjouit de cette opération. « Nous sommes confiants quant aux perspectives de croissance dans ce pays et cette acquisition, qui double notre capacité ici, ce qui témoigne de notre engagement à long terme envers l’économie nigériane », a fait savoir K.C.Suresh, le directeur de la division graines et provendes au sein du groupe singapourien.

Ce sera la deuxième acquisition majeure de l’entreprise agroalimentaire nigériane depuis les 10 dernières années. Son dernier acquéreur, le Sud-africain Tiger Brand, avait été contraint de rendre les 65,5% de parts acquises au groupe Dangote, au prix symbolique de 1$ l’action.

Après avoir redressé la barre depuis 2015, Dangote Flour Mills semble de nouveau être rattrapée par les défis de la contre-performance. Ses ventes pour l’exercice 2018 se sont situées à 112,3 milliards de nairas. Elles étaient de 124,6 milliards de nairas à la même période en 2017.

Dans ce contexte, DFM a connu une perte de 1,5 milliard de nairas contre un bénéfice net de plus de 15 milliards de nairas.

Idriss Linge

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut