Accueil / Tic & Telecoms / Le sort de MTN au menu de la visite de Jacob Zuma au Nigeria

Le sort de MTN au menu de la visite de Jacob Zuma au Nigeria

Le sort de MTN au menu de la visite de Jacob Zuma au Nigeria

Le président de la République d’Afrique du Sud, Jacob Zuma (photo), entame ce mardi 8 mars 2016 une visite de 24h au Nigeria. Selon un communiqué de la présidence sud-africaine, c’est sur invitation de son homologue Nigérian Muhammadu Buhari. La rencontre entre les deux chefs d’Etat intervient dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays. Au cours des échanges entre Jacob Zuma et Muhammadu Buhari, il est fort probable que les déboires de la filiale nigériane du groupe télécoms sud-africain MTN soient abordés.

Bien qu’aucune information n’ait filtré sur les sujets abordés au cours de la visite de Jacob Zuma au Nigeria, la presse nigériane, elle, insiste sur un tête-à-tête entre les deux chefs d’Etats sur l’amende de MTN au Nigeria, pendant ce voyage d’affaires.

Rappelons qu’Adebayo Shittu, le ministre des communications, avait déclaré à Reuters le 1er mars 2016 que la décision finale sur le sort de MTN Nigeria reviendrait au président de la République, Muhammadu Buhari. La visite de Jacob Zuma semble être le cadre parfait pour aborder le sujet. Cette visite survient par ailleurs dans un contexte bien particulier, marqué par des actes de « bonne foi » de MTN Nigeria que lui réclamait le gouvernement nigérian pour envisager une reprise du dialogue.

La filiale locale de MTN a retiré sa plainte devant la Haute Cour de Justice de Lagos contre la Commission des communications du Nigeria (NCC). La société télécoms a également versé un acompte d’une valeur de 250 millions de dollars pour son amende de 3,9 milliards de dollars.

Même si rien n’indique pour le moment que le sort de MTN Nigeria figurera au menu des échanges, une chose est sûre, c’est que le groupe MTN portera une grande attention au voyage de Jacob Zuma au Nigeria. Une sortie de crise avec le gouvernement nigérian représenterait une bouffée d’oxygène pour la suite des opérations de la société télécoms dans le pays et même pour la rentabilité du groupe.

Le Nigeria est le plus gros marché de la compagnie télécoms sud-africaine en Afrique. La sanction dans ce pays a pesé lourd sur le résultat financier 2015 de MTN qui a enregistré une baisse de 51% de son bénéfice. Le 3 mars 2016, lors de la présentation de ces résultats, le groupe a dévoilé que l’amende au Nigeria a eu impact négatif de 402 cents de rands sur le revenu par action de l’entreprise, qui a chuté à 746 cents de rands.

agenceecofin.com

Aller en haut