Accueil / Mines & Energies / Le sud-africain Eskom entame une tournée pour l’émission d’un emprunt obligataire international

Le sud-africain Eskom entame une tournée pour l’émission d’un emprunt obligataire international

Le sud-africain Eskom entame une tournée pour l’émission d’un emprunt obligataire international

L’entreprise sud-africaine en charge de la production et de la distribution d’électricité Eskom a débuté ce 26 janvier 2015 aux Etats-Unis, une tournée d’information relative à l’émission de son premier emprunt obligataire en devises étrangères (eurobond) depuis 2013 et surtout, la première opération du genre, initiée par une entreprise de la zone Europe Centrale et de l’Est, Moyen-Orient et Afrique (CEEMEA), a appris Ecofin de sources crédibles.

L’eurobond, dont la tournée d’information devrait se poursuivre jusqu’au 3 février 2015 avec un passage à Londres, est co-arrangé par la Deutsche Bank, Rand Merchant Bank et Standard Bank. Pour le montant et la répartition par devise, les détails n’ont pas encore filtré pour l’heure, même si on peut noter que les besoins en financement pour Eskom sont considérables.

L’Etat sud-Africain a déjà annoncé (22 janvier 2015), qu’il apporterait son soutien à cette entreprise à hauteur de 850 millions $ avec une possibilité d’extension à 1,7 milliard $. L’emprunt en cours de préparation se situe à un deuxième stade des engagements du gouvernement de Pretoria qui, dans une note le 22 octobre 2014, a indiqué qu’il était prêt à élargir sa garantie souveraine pour des emprunts effectués à hauteur de 250 milliards de rands (environ 21 milliards $).

La réaction des investisseurs sera donc fortement attendue. Eskom qui produit l’essentiel de l’énergie dont l’économie sud-africaine a besoin, doit réhabiliter ses infrastructures et construire de nouvelles autres pour faire face à une demande croissante. La crédibilité accordée à l’Afrique du Sud jouera donc un rôle déterminant. Même si les marges d’endettement sont encore soutenables pour le pays, les coûts (taux et maturités) associés à cette opération seront des éléments prédominants des négociations.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut