Accueil / International / Le top 20 des fortunes de France en 2015

Le top 20 des fortunes de France en 2015

Le top 20 des fortunes de France en 2015

EXCLUSIF Héritiers comme Liliane Bettencourt (L’Oréal), héritiers-développeurs tel François-Henri Pinault (Kering) ou self-made man comme Xavier Niel (Free), les fortunes de France ont des origines très différentes. Découvrez le top 20 de Challenges.

Notre classement des 500 premières fortunes professionnelles de France fête son vingtième anniversaire par une pluie de records. Celui du montant global de ces “500 riches”, créateurs ou développeurs d’entreprises, familles ou héritiers: 460 milliards d’euros. A peu près le vingtième du patrimoine français, et surtout cinq fois plus qu’en 1996, lors de notre premier classement. A l’époque, la France comptait 86 milliardaires en francs. Aujourd’hui 74, mais… en euros !

Pour accéder à ce club très fermé des “500″, la barre est élevée: il faut désormais peser plus de 80 millions d’euros. Challenges.fr dévoile aujourd’hui le TOP 20 des premières fortunes de France, un club encore plus sélect, où le dernier élu affiche une fortune de 3,6 milliards d’euros.

Pour réaliser cette enquête, Challenges a constitué la plus importante base de données sur les chefs d’entreprise et les principaux actionnaires des entreprises. Nos journalistes suivent tout au long de l’année l’actualité de près de 3.000 personnes, acteurs-clés de l’économie française. Pour réaliser nos estimations, nous nous appuyons sur une équipe pluridisciplinaire regroupant des spécialistes du capital-risque, de l’évaluation d’entreprise, et plusieurs experts de la transaction dans des secteurs particuliers, comme l’hôtellerie et le vignoble. Quant aux participations dans des sociétés cotées, elles ont été évaluées en prenant la part dans le capital et le cours de Bourse à la mi-juin. Ces évaluations sont ensuite transmises aux futurs membres de notre palmarès, qui ont eu l’occasion de communiquer leurs remarques, dont nous avons tenu compte dès lors qu’elles étaient justifiées.

Eric Treguier
challenges.fr

Aller en haut