Accueil / Tic & Telecoms / Le tunisien Telnet Holding tiendra une assemblée générale extraordinaire…

Le tunisien Telnet Holding tiendra une assemblée générale extraordinaire…

Le tunisien Telnet Holding tiendra une assemblée générale extraordinaire…

Le tunisien Telnet Holding tiendra une assemblée générale extraordinaire pour réorganiser son board

La société Telnet Holding a annoncé mardi 18 août qu’elle tiendra des Assemblées générales ordinaire et extraordinaire, mercredi le 16 septembre 2015. Les principaux points à l’ordre du jour seront l’approbation de la démission de quatre administrateurs, et la désignation de leurs remplaçants.

Le communiqué ne donne pas d’indication sur le nom des démissionnaires. On peut noter cependant que cette situation se présente alors que le profil de l’actionnariat du groupe a changé. Le Consortium Tuniso-Koweitien de Développement (CTKD), acquéreur de 2 461 538 d’actions (représentant 22,32% du capital) est devenu le nouvel actionnaire de référence, avec une participation au capital de 27,67%. Mohamed Frikha (photo) qui était le premier actionnaire de Telnet Holding, contrôle désormais directement 12,3% du capital de l’entreprise.

Mais outre la désignation ou la constatation du départ des administrateurs, les AG annoncées devraient marquer un nouveau point de départ pour le groupe qui est considéré comme le leader de l’industrie tunisienne des systèmes informatiques embarqués. Mohamed Frikha semble avoir bien anticipé, et joué des coups qui pourraient aussi bien profiter autant à Telnet Holding qu’à Syphax Airlines.

La cession de ses parts est temporaire (trois ans), car elle s’est effectué à travers le mécanisme du portage. Une des conditions de sa réalisation, selon les experts, a été l’engament du nouvel actionnaire de référence (CTKD), de prendre en charge au moins partiellement, les dettes de Syphax Airlines envers le groupe TELNET (environ 22,28 millions de dinars). Un soutien de poids pour M. Frikha qui pourra ainsi manœuvrer au sauvetage de sa compagnie aérienne en proie à de gros défis, tout en permettant à Telnet de se renforcer.

Mais ce soutien a un prix. Au terme de la période de portage qui est de trois ans, Mohamed Frikha aura, dans les six mois suivant, l’obligation de reprendre ses actions au CTKD au prix de 8,3 dinars (contre un prix de cession de 5,3). Dans le cas d’une défaillance de sa part, le consortium pourra proposer à la vente publique aussi bien les actions qu’il détient actuellement (27,67%) que celles détenues par M. Frikha (12,34%).

Un pari bien serré pour l’homme politique et qui comporte son lot de risques. Si les facteurs ne s’améliorent pas, il pourrait perdre ses deux entreprises. La loi tunisienne permet en effet à l’acquéreur de plus de 40% des parts d’une entreprise d’effectuer une offre Publique d’Achat (OPA) sur la totalité des parts restantes. De l’autre côté, la situation financière de Syphax Airlines est telle que l’on peut douter d’un redressement sur le court terme.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut