Accueil / Finances / Le Zimbabwe lance l’offensive contre les cryptomonnaies

Le Zimbabwe lance l’offensive contre les cryptomonnaies

Le Zimbabwe lance l’offensive contre les cryptomonnaies

La Banque centrale du Zimbabwe vient d’interdire à toutes les banques locales l’utilisation des cryptomonnaies.

En effet, dans une note publiée cette semaine, Norman Mataruka, directeur de la Banque centrale du Zimbabwe, demande aux institutions financières de supprimer tous les services de cryptomonnaies dans les 60 jours et de liquider les comptes existants de cryptomonnaies et cela s’applique aux entreprises comme aux particuliers.

Pour expliquer sa décision, Mataruka a souligné l’interconnexion des cryptomonnaies avec le système financier traditionnel pour garantir la sécurité des paiements.

De plus, John Mangudya, le gouverneur de la Banque central a averti que les Zimbabwéens, qui investissaient dans les cryptomonnaies, le faisaient à leurs risques et périls. Un avertissement à peine voilé qui suppose une interdiction totale des monnaies virtuelles dans le pays.

Pour rappel, en novembre 2017, la Banque centrale du Zimbabwe a estimé que le Bitcoin était illégal comme mode de paiement jusqu’à ce que les autorités développent un cadre de régulation.

La Reserve Bank of India avait annoncé une interdiction similaire sans compter la Banque centrale du Kenya qui avait averti sur les risques de fraude et de piratage sur les cryptomonnaies.

Ndeye Magatte Kebe
financialafrik

Aller en haut