Accueil / Développement / L’Egypte et la France proches d’un accord sur un contrat d’armement estimé entre 5 et 6 milliards €

L’Egypte et la France proches d’un accord sur un contrat d’armement estimé entre 5 et 6 milliards €

L’Egypte et la France proches d’un accord sur un contrat d’armement estimé entre 5 et 6 milliards €

La France et l’Égypte seraient proches d’un accord pour la vente de deux frégates multimissions FREMM et d’une vingtaine d’avions de combat Rafale munis de missiles de MBDA, à l’armée égyptienne pour un montant estimé à entre 5 et 6 milliards d’euros, rapporte le site d’informations LaTribune.fr le 16 janvier.

Une délégation du Trésor français s’est rendue en début de semaine au Caire pour évaluer la garantie de l’Égypte en cas d’un accord avec les industriels français, a ajouté le journal en ligne qui cite des sources concordantes, indiquant que les «Égyptiens ont répondu positivement aux attentes de la délégation française».

Dans la foulée de la visite du Trésor, les PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, de DCNS, Hervé Guillou, et du missilier MBDA, Antoine Bouvier, se sont rendus le 15 janvier au Caire pour faire avancer un accord avec l’Égypte, voire finaliser les négociations. Des contrats pourraient être signés d’ici fin janvier. Ce seraient les premiers à l’exportation pour l’avion Rafale. Après le Maroc, l’Egypte est également le deuxième pays d’Afrique du Nord à s’intéresser à la frégate anti-sous-marine FREMM, qui serait en quelque sorte, le navire amiral de la flotte égyptienne.

agenceecofin.com

Aller en haut