Accueil / Finances / L’Egypte prévoit entre 13 et 15 milliards $ d’investissements directs étrangers durant l’exercice 2017-2018

L’Egypte prévoit entre 13 et 15 milliards $ d’investissements directs étrangers durant l’exercice 2017-2018

L’Egypte prévoit entre 13 et 15 milliards $ d’investissements directs étrangers durant l’exercice 2017-2018

Le ministre égyptien des Finances, Amr El Garhy (photo), a annoncé le 20 mars que son pays table sur des investissements directs étrangers d’un montant global situé entre 13 et 15 milliards de dollars durant l’exercice 2017-2018, grâce notamment à la récente libéralisation du taux de change de la monnaie nationale.

M. Garhy, qui s’exprimait sur le plateau d’une chaîne de télévision locale, a également précisé que le budget de l’Etat pour l’exercice 2017-2018 sera présenté au Parlement d’ici fin mars. Les investisseurs étrangers ont misé quelque 3,5 milliards de dollars dans des bons de trésor et des obligations souveraines depuis la mise en flottaison de la livre égyptienne début novembre dernier.

Depuis la libéralisation de son taux de change, la monnaie égyptienne a perdu plus de 45% de sa valeur par rapport au dollar américain. La mise en flottaison de la livre était l’une des conditions posées par le Fonds monétaire international (FMI) pour le déblocage d’un prêt de 12 milliards de dollars.

agence ecofin

Aller en haut