Accueil / Bourse / L’engouement acheteur perdure

L’engouement acheteur perdure

L’engouement acheteur perdure

La bourse de Paris a terminé en légère hausse de 0.22% à 5417 points, soutenu par le rebond des matières premières et du pétrole, dans la perspective d’une prolongation de la réduction de la production.

En dépit du recul de l’indice Empire State aux Etats-Unis (-1 contre +7.2 attendu), les indices américains ont également clôturé dans le vert, portés par les pétrolières et les spécialistes de la sécurité informatique suite à la cyberattaque du week-end. Le DOW JONES a gagné 0.41% à 20981 points, le S&P500 s’est adjugé 0.48% à 2402 points et le NASDAQ COMPOSITE 0.46%.

Aujourd’hui, les contrats futures présagent d’une ouverture à l’équilibre.
Graphiquement, la volatilité reste particulièrement faible et l’indice parisien poursuit sa consolidation horizontale au sein du range 5340/5440 points. La sortie de cette zone devrait être déterminante. En intraday, le seuil des 5390 points fera désormais office de pivot.

Le Nikkei à Tokyo finit en hausse de 0,25%

La Bourse de Tokyo a fini mardi en légère hausse, à des plus hauts de 17 mois, dans le sillage de la progression de Wall Street lundi soir. L’indice Nikkei a gagné 49,97 points (+0,25%) à 19.919,80 points et le Topix, plus large, a pris 4,23 points (+0,27%) à 1.584,23 points.

(Ces données sont susceptibles de varier encore légèrement).

Nouveaux records, flambée de la cyber-sécurité.

La séance fut placée dès la première demi-heure sous le signe de la fermeté, mais les scores se sont alors figés durant six heures: au final, le Dow Jones prend +0,4% (ce fut un long flirt avec les 21.000).

Johnson & Johnson, leader du Dow Jones à pris +2,7%, Caterpillar +1,7%.

Wall Street s’offre trois nouveaux records absolus en séance et en clôture, le Nasdaq Composite prend +0,45% à 6.150, le ‘S&P’ +0,5% à 2.402, le Nasdaq-100 +0,3% à 5.705.
Le Russel-2000 réalise la meilleure performance du jour (+0,8% à 1.395) mais ne bat pas de record.

Tout s’est joué à 16h00, avec la publication d’une hausse surprise du baromètre NAHB de l’immobilier aux Etats-Unis (il repasse de 68 vers 70), les opérateurs n’avaient pas sanctionné à 14h30 le recul de l’indice Empire State à -1 contre +7,5 attendu.

Parmi les titres les plus travaillés, AMD gagne +1,4%, Regeneron et Incyte +1,9%, les spécialistes de la sécurité informatique ont flambé (après la cyber-attaque planétaire du weekend et le virus ‘wanna cry’) à l’image de Symantec +3,2%, Netease +4,8%, Nvidia +5% et FireEye +7,5%.

Le bond de +2% du ‘WTI’ vers 49$ sur le NYMEX a soutenu le géant des services pétroliers Halliburton qui a pris +3%, Noble +1,4%, Conoco Philips +1%.
La distribution continue de subir des dégagements: Ross stores a encore lâché -1,9%, Macy’s -1,7%, Foot Lockers -2,2%.

zonebourse

Aller en haut