Accueil / Agro / Les agrumes d’Egypte interdits en Russie, une opportunité pour le Maroc ?

Les agrumes d’Egypte interdits en Russie, une opportunité pour le Maroc ?

Les agrumes d’Egypte interdits en Russie, une opportunité pour le Maroc ?

C’est une information qui vient d’être officialisée par la Russie à travers son agence sanitaire Rosselkhoznadzor. A partir du 22 septembre, toute importation d’agrume en provenance d’Egypte est interdite en raison de « violations de la législation internationale et russe ». La réponse de Moscou ne s’est pas faite attendre, deux jours après avoir accusé Le Caire de se livrer à un marchandage intolérable en cessant d’importer son blé pour des motifs sanitaires, la Russie qui avait menacé l’Egypte de représailles notamment à travers la suspension d’importation des agrumes, est passée à l’acte et sa réponse est cinglante, toute importation d’agrume en provenance d’Egypte est interdite en raison de « violations de la législation internationale et russe ».

Pour rappel la querelle entre les deux pays résulte de la position tranchée du côté de l’Egypte, qui n’est autre que le premier importateur mondial de blé et le premier client de céréales russes.

En effet l’Egypte avait renforcé récemment son cahier des charges sanitaires en refusant l’importation de tout chargement comportant toute trace d’ergot (maladie affectant certaines céréales) selon l’AFP, causant un tort important à la production russe. Depuis, elle n’importe plus de blé russe. Côté marocain, il s’agit là d’une nouvelle opportunité pour renforcer les exportations d’agrumes vers la Russie.

 

 

 

challenge.ma

Aller en haut