Accueil / Bourse / Les Bourses chinoises plombées par le secteur technologique

Les Bourses chinoises plombées par le secteur technologique

Les Bourses chinoises plombées par le secteur technologique

Les Bourses chinoises ont clôturé en nette baisse mardi, dans le sillage des valeurs technologiques en chute à Wall Street et toujours attentives à l’évolution des relations commerciales sino-américaines.

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a perdu 2,02%, ou 531,66 points, pour terminer à 25.840,34 points.

En Chine continentale, l’indice composite de référence de Shanghai a terminé en baisse de 2.13%, ou 57,66 points, à 2.645,85 points, tandis que celui de Shenzhen a lâché 2,72%, soit 38,51 points, à 1.378,92 points.

La Bourse de New York a subi lundi le nouveau plongeon du géant Apple après qu’un article du Wall Street Journal a révélé que le fabricant de l’iPhone avait réduit les commandes pour la production de ses derniers modèles de smartphones, dévoilés cette année.

Affectées par les inquiétudes autour de la firme à la pomme, des entreprises comme Amazon, Facebook ou encore Google ont toutes perdu plus de 3%. Ces pertes se sont propagées aux Bourses chinoises.

Côté valeurs, à Hong Kong, le géant technologique Tencent a chuté de 3,30% à 281,60 HKD et AAC Technologies de 3,66% à 53,95 HKD.

Les entreprises pétrolières ont pâti du retour à la baisse des prix de l’or noir. CNOOC a perdu 2,25% à 13,04 HKD, PetroChina 2,29% à 5,54 HKD et Sinopec 1,33% à 6,68 HKD.

Les investisseurs prêtaient également attention aux tensions commerciales sino-américaines, alors que les présidents Donald Trump et Xi Jinping doivent se rencontrer au prochain sommet du G20 en Argentine à la fin du mois.

“Le résultat le plus positif lors du G20 serait que la Maison Blanche interrompe son augmentation prévue des taxes d’un taux de 10% à 25%, en déplaçant (la date programmée de cette hausse) du 1er janvier 2019 à plus tard”, a expliqué Sim Moh Siong, analyste pour Bank of Singapore.

Les titres ont aussi souffert depuis que les Bourses de Chine continentale ont publié leurs nouvelles règles de décotation vendredi, qui visent notamment les entreprises fraudant lors d’introductions en Bourse ou de fusions-acquisitions.

“Avec le strict système de décotation et les avertissements continus sur les actions risquées, ainsi que des perspectives mitigées sur les marchés, les investisseurs ont plus de pression lors des ventes”, a indiqué Guangzhou Wanlong Securities Co. dans une note.

Côté valeurs, CITIC Securities a lâché 3,87% à 17,37 yuans et China Merchants Securities a clôturé à -5,16% à 14,16 yuans.

dan/qan/tho/tht
romandie

Aller en haut