Accueil / Bourse / Les Bourses européennes évoluent dans le vert à la mi-séance

Les Bourses européennes évoluent dans le vert à la mi-séance

Les Bourses européennes évoluent dans le vert à la mi-séance

Les Bourses européennes évoluent dans le vert pour une cinquième séance consécutive lundi à la mi-journée, soutenues par les ressources de base à un pic de deux ans et demi, et Wall Street est également attendue en hausse portée par des anticipations de baisses d’impôts de la part de l’administration Trump.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,97% (46,91 points) à 4.875,23 points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax s’octroie 0,74% et à Londres, le FTSE grignote 0,04%. L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,49% et l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,73%Le Stoxx 600 en hausse de 0,50%, a touché un pic depuis décembre 2015.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street dans le vert avec de probables records pour le Dow Jones et le S&P 500.

Le président américain a promis jeudi “quelque chose de phénoménal en termes de fiscalité” dans les “deux ou trois prochaines semaines”, en dépit de doutes sur le calendrier apparus au Congrès ces derniers jours.

Aucune statistique majeure en Europe et aux Etats-Unis ne figure à l’agenda du jour.

Au Japon, l’économie a enregistré une croissance de 1% en rythme annualisé d’octobre à décembre, signant ainsi un quatrième trimestre consécutif d’expansion, dopée par des exportations solides et une hausse des dépenses d’investissement.

Sur le plan sectoriel, l’indice des ressources de base, en tête du Stoxx 600 avec un gain de 1,76%, a touché un plus haut depuis juillet 2014, grâce notamment à un relèvement d’objectifs de cours.

Dans le compartiment des matières premières, le cuivre accroît ses gains pour atteindre un plus haut de 20 mois, soutenu par des anticipations sur une baisse de l’offre. Les travailleurs d’Escondida au Chili, la plus grande mine de cuivre du monde, exploitée par BHP Billiton, ont entamé jeudi une grève.

“Cette grève ne devrait pas être résolue rapidement”, estiment les analystes de Jefferies dans une note.

La mine de Freeport-McMoRan en Indonésie, n’a de son côté toujours pas obtenu un permis du gouvernement pour exporter.

A Shanghai, le cuivre a fini en hausse de 5,36%. A Londres, le cuivre avance de 0,50%, le zinc et le nickel de près de 1% chacun.

Les valeurs liées aux matières premières telles qu’Arcelormittal, Anglo American ou Glencore affichent des gains respectifs de 3,41%, 1,84% et 2,32% et sont parmi les meilleures performances des places parisienne et londonienne.

Stada s’envole de plus de 14%, plus forte hausse du Stoxx 600 et de l’indice MDAXI des valeurs moyennes à la Bourse de Francfort. Le spécialiste allemand des médicaments génériques a déclaré dimanche avoir reçu une offre d’achat du groupe de capital-investissement Cinven.

Sanofi prend 0,42% et Ipsen 1,47% après l’annonce par le laboratoire pharmaceutique français indépendant de l’acquisition pour 83 millions d’euros d’une sélection de produits de santé grand public à Sanofi.

Renault, en hausse de 1,90%, prend la tête du CAC 40 et de l’EuroFirst 300, à la suite d’un relèvement de recommandation par Jefferies.

Côté baisse, le groupe de défense suédois Saab plonge de 4,32%, plus fort repli du Stoxx 600, en raison d’un résultat d’exploitation trimestriel et d’un dividende 2016 inférieurs aux attentes.

Aux changes, l’euro est stable face au dollar, à 1,064 dollar. Le billet vert reste cependant vigoureux comparé au yen et un panier de devises de référence, ce qui affecte l’or, en repli de 0,29%.

Sur le marché pétrolier, le Brent accentue ses pertes en s’éloignant des 57 dollars le baril. De nouveaux éléments montrent que la production mondiale de pétrole ne ralentit pas malgré la réalisation à plus de 90% des objectifs de l’Opep et d’autres pays non membres d’une baisse de leur production.

Danilo Masoni;
Claude Chendjou
reuters

Aller en haut