Accueil / Mines & Energies / Les dépôts de projets pour le concours Access Co-Development Facility s’achèveront fin mai

Les dépôts de projets pour le concours Access Co-Development Facility s’achèveront fin mai

Les dépôts de projets pour le concours Access Co-Development Facility s’achèveront fin mai

Les développeurs africains de centrales d’énergies renouvelables ont jusqu’à la fin de mai 2016, pour déposer leurs candidatures pour le concours Access Co-Development Facility (ACF). « A juste un mois de la clôture des dépôts de candidature, nous voulons être sûrs que les développeurs du continent africain sont avertis de cette fantastique opportunité de mobiliser les ressources financières et l’expertise qui permettront de faire de leurs projets une réalité.», a affirmé Nasir Aku, le directeur du programme.

L’ACF qui est à sa deuxième édition est un concours destiné aux projets d’énergies renouvelables menés par des entreprises africaines sur le continent et nécessitant un apport financier et technique. « A travers ce dispositif unique, nous espérons encourager l’innovation en aidant les entreprises dans leur effort d’apport de l’énergie dont les populations ont si désespérément besoin.», a complété le responsable.

Les participants subiront une phase de présélection au bout de laquelle les 5 premiers seront sélectionnés et présentés à Londres en juin 2016, lors de l’Africa Energy Forum au cours duquel se tiendra l’épreuve finale.

La compétition est organisée par le fonds éponyme, mis en place par le développeur émirati d’énergies renouvelables Access Power. Les gagnants de la première édition de l’ACF, qui a connu la participation de 55 projets, étaient le Camerounais Flatbush Solar et le Nigérian Quaint Solar Energy. Ils ont bénéficié de l’expertise technique et de l’expérience d’Access Power. Le développeur énergétique émirati s’est également engagé à fournir le tiers du financement nécessaire au projet, en contrepartie d’une participation dans ce dernier. Quaint Solar Energy a déjà reçu, dans ce cadre, un financement de 100 millions $ pour le développement de sa centrale solaire de 50 MW dans l’Etat de Kaduna.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut