Accueil / Développement / Les engrais et intrants de Louis Dreyfus en Afrique vendus à un fonds d’investissement

Les engrais et intrants de Louis Dreyfus en Afrique vendus à un fonds d’investissement

Les engrais et intrants de Louis Dreyfus en Afrique vendus à un fonds d’investissement

Les activités africaines d’engrais et d’intrants de Louis Dreyfus (LDC) ont été rachetées en totalité par le fonds d’investissement Helios, a annoncé ce dernier dans un communiqué lundi.

Fertilizers and Inputs Holding B.V, établie en Afrique depuis 1947 et filiale de LDC depuis 2011, réalise un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de dollars, notamment grâce à sa marque “La Cigogne”, dans “la distribution d’engrais, de produits de protection des cultures, de semences, ainsi que de produits chimiques industriels via un réseau qui couvre l’Angola, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Mali et le Sénégal”, selon le communiqué.

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’Helios d’”investir dans les secteurs clés de l’économie”, comme l’agriculture, “pour construire des champions panafricains”, commente Souleymane Ba, associé chez Helios, cité dans le communiqué.

Créé en 2004, Helios Investment Partners, qui gère “environ 3 milliards de dollars” de fonds, est une société de capital investissement spécialisée sur l’Afrique, selon le communiqué.

Louis Dreyfus Company est un des géants mondiaux du négoce de matières premières et de produits agricoles.

Lors de la publication en avril de ses résultats de 2016, qui indiquaient un recul de plus de 10% du chiffre d’affaires annuel à 49,8 milliards de dollars, le groupe avait indiqué qu’il était à la recherche de partenaires ou d’acquéreurs pour ses activités rentables d’engrais au Moyen-Orient et en Afrique, “isolées” au sein du groupe, selon son rapport annuel.

de/ck/jpr
lalibre.be

Aller en haut