Accueil / Développement / Les exportations de tomates marocaines en Russie se sont multipliées par trois

Les exportations de tomates marocaines en Russie se sont multipliées par trois

Les exportations de tomates marocaines en Russie se sont multipliées par trois

Les exportations de tomates marocaines en Russie se sont multipliées par trois, selon des informations fournies par l’Union nationale russe de fruits et légumes au journal marocain arabophone “Al Massae”. La même source précise mardi que les exportations agricoles marocaines vers ce pays se sont appréciées de plus de 30% pour atteindre 200 millions de dollars en 2016.

Ainsi, le Maroc est devenu le premier fournisseur de tomates pour la Russie, détrônant ainsi la Turquie.

“Les exportations de tomates vers la Russie ont augmenté de 35%, les produits de la mer de 20%. En contrepartie, les importations marocaines en gaz russe se sont accrues de 10%”, avait déclaré Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères qui assistait le 13 juillet dernier à la 6ème session de la commission mixte Maroc-Russie tenue à Moscou.

En effet, l’embargo russe sur les tomates de Turquie a été bénéfique pour le Maroc. La Russie a mis en place un embargo sur les importations de légumes et de fruits en provenance de la Turquie le 1er janvier 2016, suite à l’incident avec l’avion russe Su-24 à la frontière syro-turque. Par la suite, l’interdiction est restée limitée principalement aux tomates, aux oignons, aux choux, aux concombres et aux agrumes.

La Turquie exportait environ 40% de sa production de tomates en Russie. Mais, l’embargo lui a infligé des pertes de près de 2 milliards de dollars américains. Les tomates turques réjouissaient d’une grande importance auprès des consommateurs russes, mais depuis que le gouvernement russe a fermé sa frontière aux importations turques, y compris les tomates, les importateurs russes ont remplacés ce fruit par des produits marocains.

Pour rappel, le volume d’échanges entre le Maroc et la Russie tourne autour de 3 milliards de dollars sachant que les exportations marocaines ont été multipliées par 12 en 15 ans sur le seul axe agricole.

Le Maroc représente 1,6% des importations agroalimentaires de la Russie et 0,1% des exportations. Depuis 2015, le Maroc a quadruplé ses exportations de tomates vers la Russie (en valeur), assurant 8% du marché russe.

Bien que le Maroc soit le second client arabe de la Russie, après l’Égypte, il reste un partenaire commercial mineur (29ème), alors que l’Union européenne est considérée comme un seul bloc. À l’inverse, la Russie est le cinquième partenaire commercial du Maroc avec des échanges commerciaux qui ont représenté environ 1,6 milliard d’euros, soit 1,7 % des échanges marocains. La Russie exporte principalement de l’orge et importe des agrumes, des pommes de terre, de la farine de poisson et des tomates.

Une progression palpable vers l’échange de produits à plus forte valeur ajoutée est constatée notamment depuis la visite du roi Mohammed VI en mars 2016 à Moscou et la signature d’une panoplie d’accords bilatéraux.

RABAT, 15 août (Xinhua)

Aller en haut