Accueil / International / Les exportations, un nouveau casse-tête pour l’Ukraine

Les exportations, un nouveau casse-tête pour l’Ukraine

Les exportations, un nouveau casse-tête pour l’Ukraine

La Russie a suspendu l’Ukraine de la zone de libre-échange qui la lie à plusieurs pays de l’ex-URSS. En conséquence, les exportations ukrainiennes sont devenues plus difficiles en raison du rétablissement des frontières douanières. Kiev recherche activement des itinéraires qui contourneraient la Russie.

Depuis le 1er janvier, l’Ukraine est entrée dans la zone de libre-échange de l’Union européenne. En revanche, elle est exclue de celle liée à la Russie. Les produits ukrainiens sont donc soumis à des droits de douane à la frontière russe. Et ceux transitant par la Russie à destination de l’Asie centrale et de la Chine doivent d’abord désormais passer par la Biélorussie.

De plus, les vacances de fin d’année battent leur plein côté russe et les marchandises ukrainiennes sont bloquées. A cela s’ajoute l’embargo réciproque entre les deux pays sur les produits alimentaires. Bref, la situation est difficile pour l’Ukraine qui souffre déjà de la diminution de ses relations commerciales avec la Russie.

Kiev est donc à la recherche d’itinéraires de contournement pour maintenir quand même ses échanges commerciaux avec le Kazakhstan, la Mongolie ou la Chine. Le 15 janvier, un premier envoi de fret devrait, à titre expérimental, traverser la Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan pour atteindre la Chine.

rfi.fr

Aller en haut