Accueil / Tic & Telecoms / Les Maliens n’ont plus que trois jours pour faire identifier leurs numéros de mobile

Les Maliens n’ont plus que trois jours pour faire identifier leurs numéros de mobile

Les Maliens n’ont plus que trois jours pour faire identifier leurs numéros de mobile

Engagée le 15 juin 2015, l’opération d’identification des abonnés à la téléphonie mobile s’achève le 9 avril 2016. Passé cette date, tout abonné qui n’aura pas fait identifier sa carte SIM ne pourra plus émettre d’appels. Il pourra encore recevoir des coups de fil, mais seulement pendant un mois. Passé ce délai, il sera éjecté du réseau.

Le 5 avril 2016, le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Choguel Kokalla Maïga, a rencontré Sotelma-Malitel, Orange Mali et l’Autorité malienne de régulation des télécommunications et de la poste (Amrtp) pour évaluer le processus, neuf mois après.

Au cours de la rencontre, le ministre Choguel Kokalla Maïga a expliqué aux opérateurs télécoms et au régulateur télécoms que l’heure n’était plus à l’énumération des difficultés que les uns et les autres rencontrent dans l’identification de leurs abonnés. « Il s’agit d’appliquer la loi sur l’identification des abonnés » dans son intégralité, a martelé le responsable. C’est-à-dire en appliquant les sanctions prévues dans le décret fixant les modalités d’identification des abonnés aux services de télécommunications/Tic ouverts au public, à tout abonné non identifié.

Dans un contexte sécuritaire marqué par des attaques terroristes à répétition, le Mali ne compte pas transiger sur l’application ferme de la loi. Donc, pas de période de grâce. Le ministre de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication a souligné qu’il en allait de la sécurité nationale.

agenceecofin.com

Aller en haut