Accueil / Bourse / Les mines et l’énergie font reculer la Bourse de Toronto

Les mines et l’énergie font reculer la Bourse de Toronto

Les mines et l’énergie font reculer la Bourse de Toronto

Les actions des secteurs de l’énergie et de l’or ont pesé sur la Bourse de Toronto lundi, malgré une hausse des cours des matières premières.

L’indice composé S&P/TSX a échappé 98,01 points pour terminer la séance à 14 854,49 points, les investisseurs recherchant une nouvelle direction pour le marché alors que peu de données économiques sont attendues cette semaine.

Le dollar canadien s’est apprécié de 0,09 cent US à 79,39 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont pour leur part avancé. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 138,94 points à 17 995,72 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 a gagné 8,17 points à 2079,43 points et que l’indice composé du Nasdaq a avancé de 15,07 points à 4942,44 points.

L’indice phare du TSX a touché il y a six ans, le 9 mars 2009, son plus faible niveau à la suite de l’écroulement financier de 2008, soit 7567 points — il a depuis grimpé 96 pour cent. Aux États-Unis, le S&P 500 avait reculé jusqu’à 676,53 points à cette époque. Il a plus que triplé depuis, ce qui fait craindre à certains observateurs que le marché ne se rapproche d’une autre bulle financière.

Ces derniers temps, la croissance du TSX a été retenue par le ralentissement de l’économie mondiale, qui a nui aux secteurs des matières premières. Les actions du groupe de l’énergie ont particulièrement souffert de la chute des prix du pétrole.

Lundi, la faiblesse du dollar américain a soutenu les prix des matières premières après les reculs marqués de la fin de la semaine dernière.

Le secteur aurifère torontois a affiché le recul le plus prononcé, soit 3,65 pour cent, pendant que le cours du lingot d’or avançait de 2,20 $ à 1166,50 $ US l’once à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur de l’énergie a rendu 2,4 pour cent, le prix du pétrole brut ayant avancé de 39 cents à 50 $ US le baril à New York.

Le groupe d’actions des métaux et minerais diversifiés a cédé 0,33 pour cent, tandis que le prix du cuivre grimpait de 6 cents US à 2,67 $ US la livre à New York.

Le secteur des biens de consommation de base du parquet torontois est celui qui a enregistré les meilleurs gains lundi, soit une hausse de 0,83 pour cent.

985fm.ca

Aller en haut