Accueil / Développement / Les pays est-africains veulent augmenter leurs droits à l’importation pour protéger les entreprises locales

Les pays est-africains veulent augmenter leurs droits à l’importation pour protéger les entreprises locales

Les pays est-africains veulent augmenter leurs droits à l’importation pour protéger les entreprises locales

Les pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) pourraient revoir à la hausse leurs droits à l’importation sur les produits finis, afin de protéger les industries locales, a indiqué cette semaine Peter Munya (photo), ministre kényan en charge de l’Industrie et du Commerce.

Selon les propos du responsable, relayés par Xinhua, les pays de la région ont engagé des discussions afin d’augmenter le tarif extérieur commun (CET) en vigueur dans la zone. Celui-ci prévoyait jusqu’à présent des taxes douanières de zéro pour cent sur les matières premières, 10% sur les produits semi-finis, et 25% sur les produits finis.

Grâce à cette nouvelle mesure, les pays de la CAE espèrent permettre à leurs entreprises locales de mieux résister à la concurrence étrangère. Ceci devrait permettre de créer de nouveaux emplois et d’augmenter la production locale de certaines marchandises, permettant ainsi aux pays de la région de réduire le déficit de leur balance commerciale.

Notons que le nouveau tarif est prévu pour être fixé, d’ici les deux prochains mois.

Moutiou Adjibi Nourou

agenceecofin

Aller en haut