Accueil / Développement / Les pays lusophones d’Afrique envisagent de booster leur croissance grâce à la mise en œuvre de 5 milliards $ de nouveaux projets

Les pays lusophones d’Afrique envisagent de booster leur croissance grâce à la mise en œuvre de 5 milliards $ de nouveaux projets

Les pays lusophones d’Afrique envisagent de booster leur croissance grâce à la mise en œuvre de 5 milliards $ de nouveaux projets

Les six pays lusophones d’Afrique (Angola, Cap-Vert, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Mozambique et Sao Tomé-et-Principe), ont signé ce mardi, un accord visant à mettre en œuvre des projets d’un montant global de 5 milliards $ pour booster leur croissance. C’est ce qu’a indiqué cette semaine un communiqué de la Banque africaine de développement (BAD), publié en marge de l’Africa Investment Forum se déroulant à Johannesburg.

Cet accord co-signé avec la BAD, devrait permettre de réaliser lesdits projets, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

En mettant l’accent sur le secteur privé, ces projets devraient permettre de renforcer le capital humain et infrastructurel de ces pays afin de gérer au mieux les ressources dont ils disposent.

De façon concrète, le nouvel accord vise à atténuer les risques pour les investissements du secteur privé et les PPP, améliorer le financement direct des investissements et l’assistance technique pour renforcer le développement du secteur privé.

Notons que pour soutenir ces projets, le Portugal a annoncé un financement de près de 23 millions $, sous forme de lignes de crédits, via sa Société pour le Financement du Développement (SOFID).

Moutiou Adjibi Nourou

agenceecofin

Aller en haut