dimanche 08 décembre 2019
Accueil / Mines & Energies / Les problèmes énergétiques de l’Afrique du Sud pourraient pousser Vedanta à traiter son minerai ailleurs

Les problèmes énergétiques de l’Afrique du Sud pourraient pousser Vedanta à traiter son minerai ailleurs

Les problèmes énergétiques de l’Afrique du Sud pourraient pousser Vedanta à traiter son minerai ailleurs

Si l’Afrique du Sud ne résout pas ses problèmes d’électricité, Vedanta Zinc International (VZI) délocalisera le traitement de son minerai de zinc. C’est ce qu’a déclaré Deshnee Naidoo, la PDG de l’une des plus grandes compagnies internationales opérant dans la nation arc-en-ciel, dans une interview accordée à Reuters.

« Si nous ne pouvons pas faire en sorte que cela fonctionne ici, nous devrons nous tourner vers d’autres zones géographiques. Ce qui m’inquiète, c’est la capacité du gouvernement à fournir de l’électricité », a déclaré Mme Naidoo.

La crise que traverse l’Eskom, la compagnie sud-africaine de fourniture d’électricité, paralyse tous les secteurs clés de l’économie. Une des conséquences mises en lumière par cette nouvelle sortie de Vedanta est le risque d’échec de l’objectif de la nation d’encourager les compagnies minières à investir dans la transformation locale afin de maximiser les recettes et les emplois.

Alors que les usines de traitement et les raffineries sont énergivores, il faudra pour les mineurs chercher d’autres sources d’approvisionnement en électricité pour satisfaire leurs besoins. Le gouvernement les a encouragés à construire leurs propres unités de production électrique et à fournir le surplus au réseau national.

Selon Mme Naidoo, pour que cela marche, il faudrait résoudre le problème d’absence de réglementation pour l’énergie hybride. Elle a indiqué que cela est nécessaire parce que les mineurs grands consommateurs d’énergie ont besoin de combustibles fossiles pour fournir une énergie de base et ne peuvent compter uniquement sur l’énergie éolienne et solaire.

agencecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut