Accueil / Tic & Telecoms / Les SMS en stagnation au profit des messageries instantanées comme WhatsApp

Les SMS en stagnation au profit des messageries instantanées comme WhatsApp

Les SMS en stagnation au profit des messageries instantanées comme WhatsApp

L’Arcep vient de publier un nouveau rapport très intéressant sur les habitudes des français en termes de téléphonie. Un rapport dans lequel on peut notamment découvrir que le nombre de SMS échangés n’augmente quasiment plus tandis que le trafic data a explosé au premier trimestre de l’année. Le SMS serait-il menacé par les clients de messagerie instantanée comme WhatsApp ?

En l’espace d’un an, le trafic SMS a progressé de seulement 2,5% (2,9% en comptant les MMS) mais entre le premier et le second trimestre de l’année, il a chuté. Après une légère augmentation au premier trimestre de l’année, le trafic SMS a rechuté au suivant pour aller en dessous du seuil atteint au dernier trimestre 2014. Un ralentissement qui apparaît clairement dans le graphique ci-dessous. Même tendance du côté des MMS qui représentent actuellement 2% du total des messages interpersonnels.

trafic-sms

De son côté, le trafic mobile a augmenté de 95,9% entre le second trimestre 2014 et le second trimestre 2015. L’expansion de la 4G y est sans doute pour beaucoup. Le trafic mensuel moyen a également quasiment doublé.

donnes-mobiles

Si en janvier dernier, une étude témoignait de la préférence des français pour les SMS et MMS, les applications de messagerie instantanée ont tout de même le vent en poupe. WhatApp se rapproche du million d’utilisateurs actifs mensuels et Facebook Messenger a su s’imposer sur nos smartphones avec brio.

Toutefois, les clients de messagerie instantanés sont ils assez puissant pour menacer les SMS ? En tout cas, pas en France qui fait partie des pays où la plupart des forfaits proposent les messages en illimité contrairement à d’autres pays d’Europe comme l’Espagne où les utilisateurs les boudent au profit de WhatsApp. Le rapport de l’Arcep parle d’ailleurs d’un ralentissement mais en aucun cas d’une baisse. En outre, les opérateurs font beaucoup d’efforts pour les rendre plus attractifs. Depuis fin mars, Orange et SFR proposent des SMS nouvelle génération.

Jean-Louis Pétrod
phonandroid.com

Aller en haut