vendredi 18 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Les stocks mondiaux de brut vont bondir de façon substantielle en 2020 si l’OPEP ne réduit pas davantage sa production (Rystad)

Les stocks mondiaux de brut vont bondir de façon substantielle en 2020 si l’OPEP ne réduit pas davantage sa production (Rystad)

Les stocks mondiaux de brut vont bondir de façon substantielle en 2020 si l’OPEP ne réduit pas davantage sa production (Rystad)

A moins que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ne réduise davantage sa production de pétrole en 2020, les stocks mondiaux pourraient s’accumuler fortement et entraîner une forte baisse des prix du pétrole. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude de la firme norvégienne de conseil en énergie, Rystad Energy.

Selon les estimations, l’OPEP doit ajouter une nouvelle réduction minimum de 800 000 barils par jour, pendant le premier semestre de l’année prochaine afin de maintenir le flux normal des stocks mondiaux.

« Nous adressons un message clair aux pays de l’OPEP : La reconduction de l’accord de production actuel ne suffit pas à préserver l’équilibre du marché et à garantir un environnement stable des prix du pétrole en 2020 », a déclaré Bjørnar Tonhaugen, responsable des études du marché pétrolier chez Rystad Energy.

Il faut dire que les données empiriques ont démontré qu’un excédent de 1 million de barils par jour de pétrole pourrait entraîner une baisse du prix du pétrole d’environ 5 % par mois, soit une baisse potentielle de 30 % sur six mois. Rystad indique que le prix du Brent pourrait tomber jusqu’à 40 dollars l’année prochaine pour une période plus courte.

Olivier de Souza
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut