Accueil / Tic & Telecoms / Les tarifs télécoms du Zimbabwe ont chuté depuis le 1er janvier

Les tarifs télécoms du Zimbabwe ont chuté depuis le 1er janvier

Les tarifs télécoms du Zimbabwe ont chuté depuis le 1er janvier

Comme annoncé au mois de décembre dernier par l’Autorité de régulation des Postes et Télécommunications (Potraz), le Zimbabwe a officiellement introduit de nouveaux tarifs télécoms le 1er janvier 2014. La minute d’appel sur le mobile coûte désormais 0,15 dollar. Elle était de 0,23 dollar par le passé. Le SMS a chuté de 0,9 dollar à 0,5 dollar. La minute d’appels sur les réseaux mobiles nationaux, sur le réseau fixe et VoIP coûtent désormais 0,16 dollar.

Econet Wireless jouait le rebelle et annonçait une éventuelle saisie de la cour suprême pour casser la décision de la Potraz, alors que Telecel et Netone avaient donné leur accord. Finalement tout le monde adopté les nouveaux tarifs le 1er janvier 2015.

Avec ses près de huit millions d’abonnés, l’opérateur qui est leader du marché a compris qu’il n’était pas bon pour l’image d’entreprise citoyenne qu’il a bâti d’aller à l’encontre des actions du gouvernement pour l’amélioration du pouvoir d’achat des consommateurs. Des abonnés qui se plaignaient d’ailleurs depuis plusieurs mois de la cherté des tarifs télécoms dans le pays, comparés à ceux des pays voisins.

Le régulateur télécom a indiqué que, par souci de transparence et d’équité, les nouveaux tarifs télécoms n’ont pas été décidés de manière unilatérale, sans prendre en considération les défis des opérateurs télécoms. Au contraire, ils ont été l’objet d’une étude menée en collaboration avec toutes les parties prenantes du secteur national des télécommunications.

agenceecofin.com

Aller en haut