Accueil / Tic & Telecoms / Les ventes de l’Apple Watch au plus bas depuis son lancement

Les ventes de l’Apple Watch au plus bas depuis son lancement

Les ventes de l’Apple Watch au plus bas depuis son lancement

Au premier trimestre, la marque à la pomme n’a écoulé que 1,5 million d’Apple Watch, selon le cabinet IDC. Conséquence : Apple est tombé à la troisième place sur le marché mondial des accessoires vestimentaires électroniques, derrière XIamoi et Fitbit.

Les chiffres officiels de vente de la montre connectée Apple Watch n’ont jamais été divulgués, mais le cabinet IDC avait évalué que dès sa sortie, au deuxième trimestre 2015, 3,6 millions d’unités avaient été vendues. Ce bon départ avait permis à Apple de prendre la deuxième place mondiale sur le marché des accessoires connectés.

Mais au premier trimestre 2016, tout a changé. IDC évalue les ventes de la montre de la marque à la pomme à seulement 1,5 million d’exemplaires, bien loin des 4,1 millions écoulés lors du trimestre des fêtes de fin d’année. Cela ne représente que 7,5% du marché mondial, où les ventes se sont envolées au total de 67,2% sur un an à 19,7 millions d’unités.

Xiaomi devant grâce à un succès national

Apple reste ainsi derrière son compatriote Fitbit, qui confirme sa place de “leader incontesté” selon IDC : les ventes de ses bracelets fitness sont en hausse de 25,4% sur un an à 4,8 millions d’unités, ce qui correspond à une part de marché de 24,5%.

Mais la marque à la pomme est aussi devancée au premier trimestre par le groupe chinois Xiaomi, qui a élargi sa gamme d’appareils fitness bon marché et s’est ainsi adjugé 19% du marché avec des ventes en hausse de 41,8% à 3,7 millions d’unités. IDC relève toutefois que ce succès “est basé uniquement sur la Chine”, et que la majeure difficulté pour le groupe va rester de s’étendre au-delà de son marché domestique.

afp/latribune.fr

Aller en haut