lundi 21 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Lesotho : après un trimestre difficile, Firestone Diamonds réduit ses prévisions de production pour l’exercice 2020

Lesotho : après un trimestre difficile, Firestone Diamonds réduit ses prévisions de production pour l’exercice 2020

Lesotho : après un trimestre difficile, Firestone Diamonds réduit ses prévisions de production pour l’exercice 2020

La compagnie minière Firestone Diamonds, active sur la mine de diamants Liqhobong au Lesotho, a produit 138 000 carats pour le trimestre terminé en décembre 2019. Cela représente une baisse de 31 % en glissement trimestriel et s’explique par une perturbation de l’alimentation électrique sur la mine en octobre dernier.

En conséquence, la compagnie a annoncé une réduction des prévisions de production pour l’exercice en cours. Elles se situent désormais entre 720 000 et 750 000 carats de diamants contre 820 à 870 000 carats précédemment.

En plus d’impacter la production, la coupure d’électricité a entrainé un surcoût dans les charges d’exploitation, estimé à 4,6 millions $, en raison notamment de l’utilisation de générateurs au diesel pour continuer la production.

« La coupure d’électricité inattendue a eu un impact dévastateur sur la production et la génération de revenus […], nous avons réduit nos prévisions pour l’année en ce qui concerne la récupération de diamants et le tonnage de minerai traité », a déclaré Paul Bosma, le PDG.

Cette situation, associée à d’autres problèmes structurels, a poussé Firestone à envisager son retrait du marché AIM de la bourse de Londres. La question sera soumise à un vote des actionnaires le 13 mars.

Pour rappel, la mine de Liqhobong est entrée en production commerciale en juillet 2017. Elle a produit 829 458 carats de diamants durant l’exercice 2019 (terminé en juin dernier).

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut