Accueil / Mines & Energies / L’Ethiopie révèle les détails de son nouveau barrage électrique de 2 000 MW

L’Ethiopie révèle les détails de son nouveau barrage électrique de 2 000 MW

L’Ethiopie révèle les détails de son nouveau barrage électrique de 2 000 MW

Des détails supplémentaires ont été révélés sur la centrale hydroélectrique d’une capacité de 2 000 MW, récemment annoncée en Ethiopie. Appelée centrale hydroélectrique de Koysha, elle sera construite sur la rivière Omo et aura un coût global estimé à 1,5 milliard $.

La construction de la centrale a démarré, suite à des négociations entre l’Ethiopian Electric Power (EPP) et la compagnie italienne Salini Costruttori. Selon le média local The Reporter, le financement de la centrale sera assuré par la Servizi Assicuative del Commerce Estrero (SACE), une institution financière italienne.

La mise en place de cette centrale entre dans le cadre de la politique nationale éthiopienne qui prévoit de porter la capacité électrique nationale à plus de 17 300 MW, d’ici 2021. Pour y parvenir, le pays compte sur le barrage de Grande renaissance qui générera, à sa finition en 2017, 6 000 MW supplémentaires. Un contrat de 4 milliards a également été signé avec Reykjavik Geothermal pour la construction d’une centrale géothermique de 1 000 MW.

L’Ethiopie, qui a un potentiel hydroélectrique de 45 000 MW, peut produire jusqu’à 5 000 MW d’énergie géothermique et a le troisième plus grand potentiel en énergie éolienne du continent.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut