Accueil / Finances / L’euro stable face au dollar après les nouvelles taxes américaines

L’euro stable face au dollar après les nouvelles taxes américaines

L’euro stable face au dollar après les nouvelles taxes américaines

L’euro était stable mardi face au dollar dans un marché calme malgré l’annonce d’une nouvelle salve de taxes américaines sur 200 milliards de dollars de biens chinois.

A 09H00 GMT (11H00 HEC), l’euro valait 1,1689 dollar contre 1,1683 dollar la veille à 21H00 GMT.

L’euro était en hausse face à la devise japonaise, à 130,89 yens contre 130,68 lundi soir.

Face au yen, le dollar était en légère hausse, à 111,96 yens contre 111,85 yens lundi soir.

Donald Trump a fini par mettre ses menaces à exécution: 200 milliards de dollars d’importations chinoises supplémentaires vont être taxés à 10% à partir de lundi prochain.

Avec ces nouvelles mesures, ce sera la moitié des importations chinoises aux Etats-Unis qui sera désormais taxée. La Chine a annoncé mardi des représailles alors que Donald Trump a prévenu que les taxes seraient portées à 25% à partir du 1er janvier. Le président américain a également de nouveau menacé de taxer l’intégralité des importations chinoises.

La mesure annoncée lundi était largement attendue surtout depuis ce week-end où des médias américains avaient évoqué l’imminence de cette décision, et “il y a eu peu de mouvements sur le marché des changes alors que les investisseurs restent à l’écart”, a commenté Hussein Sayed, analyste pour FXTM.

Selon plusieurs analystes, les marchés attendent plus de précisions sur les représailles chinoises avant de se prononcer sur une éventuelle nouvelle escalade.

A l’annonce des nouveaux droits de douane, le yuan s’est inscrit en baisse face au dollar avant de se reprendre quelque peu durant la séance asiatique.

Certaines voix aux Etats-Unis accusent la banque centrale chinoise de laisser le yuan se déprécier pour compenser les effets des taxes, alors que depuis mars et l’annonce des premières mesures protectionnistes des Etats-Unis contre la Chine, la devise chinoise a perdu environ 8% de sa valeur contre le dollar.

Le conseiller économique de M. Trump, Larry Kudlow a néanmoins assuré que les Etats-Unis étaient ouverts au dialogue “à tout moment”.

Du côté de l’euro, plusieurs membres de la Banque centrale européenne, dont le président Mario Draghi, s’exprimaient mardi au lendemain de discours d’autres dirigeants de l’institution.

Alors que les cambistes sont attentifs à tout indice concernant la politique monétaire de la BCE, “il n’y a – il faut l’admettre – rien de nouveau à rapporter à ce sujet”, ont estimé les analystes de Commerzbank.

De son côté, l’indice MSCI des monnaies émergentes, qui regroupe un panier d’une vingtaine de devises, était en légère hausse par rapport à lundi soir.

Vers 09H00 GMT, l’once d’or valait 1.199,02 dollars, contre 1.201,47 dollars lundi à 21H00 GMT.

Le yuan chinois était en baisse face au dollar, à 6,8679 yuans pour un dollar contre 6,8570 lundi à 15H30 GMT.

Le bitcoin s’échangeait pour 6.256,64 dollars, contre 6.216,01 dollars lundi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

romandie

Aller en haut