Accueil / Auto & Transports / L’IATA suspend ses activités avec Syphax Airlines pour cause de…

L’IATA suspend ses activités avec Syphax Airlines pour cause de…

L’IATA suspend ses activités avec Syphax Airlines pour cause de…

L’IATA suspend ses activités avec Syphax Airlines pour cause de retard de paiement

L’IATA (Association internationale du transport aérien) a annoncé, mercredi 29 juillet, la suspension de ses activités avec Syphax Airlines, dans un message envoyé à toutes les compagnies aériennes et agences de voyages, mais aussi aux voyagistes, agréés, leur demandant de suspendre immédiatement leurs activités avec cette compagnie aérienne privée pour non respect de ses engagements financiers, selon la TAP qui cite une source bien informée.

L’IATA a suspendu les services de sa filiale BSP -Billing and Settlement Plan- (organisation et régulation des paiements et des facturations), avec Syphax.

L’IATA a demandé à tous ces partenaires agréés d’arrêter l’activité de billetterie et les transactions financières avec Syphax Airlines.

WMC a contacté une source proche de Syphax Airlines qui, tout en reconnaissant l’information, explique cependant que le non paiement n’est pas dû à un manque de trésorerie proprement dit mais à un problème de système de collecte de billets; un problème qui serait en cours de résolution avec l’IATA. En fait, il y a un blocage au niveau des agences de voyage lors de l’émission de billets qui s’est répercuté sur le paiement à l’IATA.

Toujours selon notre source, Syphax Airlines espère que la situation va se débloquer dans les prochaines 24 heures. D’ailleurs, on assure au niveau de la compagnie que celle-ci continue “normalement ses activités de transport, et que, de e fait, les voyageurs peuvent acheter leur billet autrement par le canal des agences de voyage.

A rappeler que cette compagnie privée, créée par l’homme d’affaires Mohamed Frikha, avec un capital initial de 10 millions de dinars, a vu le jour en 2011. Elle est devenue membre de l’IATA en mai 2014.

webmanagercenter.com

Aller en haut