mardi 18 mai 2021
Accueil / Mines & Energies / LIBERIA : BMC signe des contrats pour le stockage alimenté à l’énergie solaire

LIBERIA : BMC signe des contrats pour le stockage alimenté à l’énergie solaire

LIBERIA : BMC signe des contrats pour le stockage alimenté à l’énergie solaire

BMC, la société de passation de marchés et de conseil du Libéria a signé récemment des contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) pour la construction d’une « installation de stockage intérieur » fonctionnant en partie grâce à l’énergie solaire. InfraCo Africa et GLS Group sont les entreprises sélectionnées pour la mise en œuvre du projet.

« Un stockage indispensable et des systèmes de gestion d’entrepôt sophistiqués ». C’est ce que souhaite le gouvernement du Liberia pour ses micros, petites et moyennes entreprises (PME). BMC, la société de passation de marchés et de conseil du pays a signé récemment des contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) pour la construction d’une installation de stockage. InfraCo Africa, la filiale du Groupe de développement des infrastructures privées (PIDG) et la société de logistique libérienne GLS Group construiront une grande chambre de stockage sur un terrain de 4 600 m2. Elle sera située à 10 km du port franc, dans la capitale libérienne Monrovia.

La future installation de stockage intérieur du Libéria (LISF) devrait permettre aux entreprises de réaliser des gains d’efficacité et de développer leurs activités. « Ce qui réduira également les coûts globaux pour les consommateurs finaux. En facilitant les échanges commerciaux, le LISF favorisera aussi un développement économique plus large alors que le Liberia cherche à se remettre des conséquences de la pandémie de la Covid-19 », indique Gilles Vaes, le PDG d’InfraCo Africa, actionnaire majoritaire du projet de stockage, représenté sur le terrain par CPCS Transcom (CPCS).

La mise en service prévue pour fin 2021

InfraCo Africa a obtenu une subvention 360 000 dollars de l’Assistance technique du PIDG (PIDG TA) pour évaluer les besoins en électricité de l’installation de stockage. Les fonds seront utilisés pour la fourniture et l’installation d’un système solaire hybride sur le toit qui constituera la principale source d’électricité du LISF. Le système d’énergie solaire sur le toit maximisera l’efficacité énergétique, réduira la dépendance globale au diesel et diminuera les émissions de carbone. « Il est également prévu que le système fournisse un modèle reproductible pour des installations similaires dans la région, avec la possibilité de réduire les émissions de carbone dans le secteur », renseigne Gilles Vaes, le PDG d’InfraCo Africa.

La future installation de stockage intérieur devrait être opérationnelle avant la fin de l’année 2021.

afrik21

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut