Accueil / Développement / L’Inde veut négocier un accord de libre-échange avec l’Afrique

L’Inde veut négocier un accord de libre-échange avec l’Afrique

L’Inde veut négocier un accord de libre-échange avec l’Afrique

Le ministre indien du Commerce et de l’Industrie, Suresh Prabhu (photo), a plaidé le 25 mars dernier pour la signature d’un accord de libre-échange entre l’Inde et l’Afrique pour booster les échanges commerciaux bilatéraux. «L’Inde et l’Afrique gagneraient à négocier un accord de libre échange pour renforcer les échanges commerciaux bilatéraux qui demeurent en deçà de leur potentiel», a-t-il déclaré.

S’exprimait lors d’une conférence organisée par l’Exim Bank of India à New Delhi sur le thème du «Partenariat Inde-Afrique», le ministre a également précisé qu’un accord de libre-échange permettra de «diversifier le panier des échanges commerciaux» et «sera bénéfique aux pays signataires de l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA)».

Quarante-quatre pays africains ont signé le 21 mars dernier à Kigali un accord créant une zone de libre-échange continentale, perçue comme essentielle au développement économique de l’Afrique, par le biais d’une hausse du commerce intra-africain. La création de cette zone, présentée comme la plus vaste au monde en nombre de pays membres, est l’un des projets clés de l’Union africaine (UA) pour renforcer l’intégration continentale.

M. Prabhu a également précisé que la seule utilisation du régime préférentiel indien de franchise de droits les pays les moins avancés (DFTP) est en mesure faire passer les échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique de 53 milliards de dollars en 2017 à 150 milliards d’ici cinq ans.

agenceecofin

Aller en haut