Accueil / Auto & Transports / L’indien Mahindra s’implante à Nairobi pour servir l’Afrique de l’Est et centrale

L’indien Mahindra s’implante à Nairobi pour servir l’Afrique de l’Est et centrale

L’indien Mahindra s’implante à Nairobi pour servir l’Afrique de l’Est et centrale

Le constructeur automobile indien Mahindra & Mahindra a inauguré, le 27 mai, un centre d’affaires situé dans la capitale kenyane Nairobi en vue de mieux couvrir les sous régions de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique centrale.

Ce centre servira de canal de distribution de l’ensemble des produits fabriqués par le groupe, en l’occurrence les équipements agricoles, les véhicules utilitaires, les voitures particulières, les générateurs électriques et les équipements utilisés dans l’agro-industrie. «Notre nouvelle antenne est un investissement qui permettra non seulement d’améliorer l’expérience de nos clients en se concentrant sur leurs besoins en constante évolution, mais contribuera aussi à augmenter les ventes du groupe en Afrique», a souligné Ashok Thakur, responsable des opérations africaines de Mahindra.

Le centre d’affaires de Nairobi est une filiale de Mahindra Business Africa, la branche dédiée à l’Afrique qui avait été lancée en juin 2015. Lors du lancement de cette branche basée Pretoria (Afrique du Sud), Mahindra avait annoncé qu’il allait ouvrir des centres d’affaires au Kenya, au Nigeria et en Egypte.

Déjà présent dans 20 pays africains, le groupe indien dispose d’usines de montage dans plusieurs pays, dont le Tchad, le Mali, le Ghana et le Nigeria.

Mahindra & Mahindra espère que sa nouvelle stratégie d’expansion agressive en Afrique lui permettra de décupler son chiffre d’affaires sur le continent d’ici cinq à sept ans.

agenceecofin.com

Aller en haut