Accueil / Tic & Telecoms / L’iPhone 6S aussi puissant que le meilleur PC de 2006

L’iPhone 6S aussi puissant que le meilleur PC de 2006

L’iPhone 6S aussi puissant que le meilleur PC de 2006

Le processeur A9 d’Apple au cœur de l’iPhones 6S établit une référence dans les mobiles. D’après les tests comparatifs, il se révèle aussi puissant que le meilleur processeur lancé par Intel en 2006 pour les PC de bureau.

Avec son processeur maison A9, au cœur de l’iPhone 6S, Apple se targue de mettre dans la poche la puissance de traitement d’un PC bureau. Mais qu’en-t-il est réellement ? Ashraf Eassa, analyste spécialiste des semi-conducteurs, donne la réponse à travers son blog sur Motley Fool. En s’appuyant sur les tests comparatifs, il parvient à une conclusion édifiante : le A9 se révèle effectivement performant, très performant non seulement sur le terrain des mobiles mais aussi en informatique générale avec une capacité de traitement comparable à celle du meilleur PC de bureau en 2006.

48% plus performant en mobiles

Pour parvenir à ce résultat, l’analyste se réfère à deux tests comparatifs. Le premier est le test Geekbench 3 dédié aux processeurs mobiles. Il met l’A9 cadencé à 1,85 GHz face au Core 2 Duo E6700 à la fréquence de 2,66 GHz, le meilleur processeur d’Intel lancé en 2006 pour les PC de bureau. La puce d’Apple s’avère 48% plus performante que celle du numéro un mondial des semi-conducteurs.

fifty-fifty en informatique générale

L’autre test est réalisé par AnandTech selon un ancien référentiel remis au goût du jour : SPEC CPU2000. Le processeur d’Apple se défend bien. Sur les douze programmes de test, il emporte haut la main trois d’entre eux. Mais Ashraf Eassa relativise l’avantage du circuit d’Intel par le fait qu’il utilise un compilateur plus efficace et par la fait que le test ne prend pas en compte les capacités de calcul en virgule flottante des circuits.

Au final, l’analyste, pourtant un grand partisan d’Intel, acquiert la conviction que l’A9 et le Core 2 Duo E6700 offrent des performances comparables, donnant à contre cœur raison aux allégations d’Apple.

Ridha Loukil
usine-digitale.fr

Aller en haut