Accueil / Tic & Telecoms / Liquid Telecom mobilise 150 millions $ pour étendre sa large bande passante ultra rapide en Afrique

Liquid Telecom mobilise 150 millions $ pour étendre sa large bande passante ultra rapide en Afrique

Liquid Telecom mobilise 150 millions $ pour étendre sa large bande passante ultra rapide en Afrique

Le groupe Liquid Telecom filiale d’Econet Wireless, une entreprise diversifiée dans le secteur des télécommunications et appartenant au Zimbabwéen visionnaire Strive Masiyiwa, a annoncé avoir mobilisé 150 millions $, qui lui permettront de financer l’extension de sa large bande passante ultra rapide, dans plusieurs pays africains

L’ambition est grande et le groupe envisage de connecter 100 000 ménages environ, avec une bande passante qui permettre des connexions à 100 mégabits à la seconde. « Nos connexions de domicile sont plus rapides que dans plusieurs localités du Royaume Uni, et même dans certains cas, de Londres », a fait savoir Nic Rudnick le directeur général de Liquid Telecom

Les 150 millions $ viendront ainsi combler un besoin de financement global de 200 millions $ qui avait été annoncé en septembre 2014, avec pour objectif d’étendre ce service de large bande passante ultra rapide à des pays comme le Botswana, la République Démocratique du Congo, le Lesotho, l’Afrique du sud, la Zambie et, dans une certaine mesure, le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda.

Dans un rapport publié le 2 septembre 2014, la firme Analysis Mason faisait savoir que le service des données dans le secteur des télécommunications, contribuera fortement à la hausse des revenus du secteur en Afrique. De 49 milliards $ en 2013, ils sont attendus à 65 milliards $ en 2018. Une manne sur laquelle M. Masiyiwa qui, bien que déjà milliardaire en dollars US, veut se positionner.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut