dimanche 15 septembre 2019
Accueil / Finances / Logistique : Emerging Capital Partners réinvestit dans la fintech Inter Africa Transport Forex

Logistique : Emerging Capital Partners réinvestit dans la fintech Inter Africa Transport Forex

Logistique  : Emerging Capital Partners réinvestit dans la fintech Inter Africa Transport Forex
Le fonds d’investissement Emerging Capital Partners (ECP) a annoncé cette semaine une  entrée dans le capital d’Inter Africa Transport Forex (IATF), une startup spécialisée dans la technologie financière basée à Maurice et qui permet aux entreprises de transport de mieux gérer et suivre leurs coûts. Cet investissement au sein de Transport Forex constitue le deuxième du genre de ECP au sein de la fintech.

La startup présente dans 11 pays sur le Continent dispose d’une plate-forme de technologie financière permettant aux entreprises de transport, en particulier celles transfrontalières, de mieux gérer et suivre leurs coûts. Elle centralise les paiements en ligne et en espèces, simplifiant de ce fait la planification des voyages, ou encore la gestion du parc automobile.

La technologie, utilisée avec plus de 150 points de service, a été employée sur les routes de plusieurs pays d’Afrique centrale et australe comme l’Afrique du Sud, la Zambie, le Rwanda, la RDC ou encore le Mozambique et est disponible 24h/24, indiquent ses promoteurs.
Carel van der Wath, responsable de la technologie, indique que ce partenariat devrait les aider à accélérer leur croissance : «Nous nous sommes déjà associés à ECP pour un autre investissement et connaissons la valeur qu’ils apportent en termes de vision stratégique, de développement organisationnel et d’expansion géographique. Nous sommes ravis de les compter une fois de plus parmi nos partenaires privilégiés pour nous aider à accélérer notre croissance».

John Steyn, le PDG de la fintech qui revendique avoir «plus que doublé les ventes au cours des 24 derniers mois» abonde dans le même sens. «Nous sommes ravis d’avoir ECP comme partenaire pour nous aider à renforcer notre présence sur nos marchés existants et à étendre notre réseau au Burundi, en Ouganda, au Kenya, en Angola et dans d’autres pays africains. Nous comptons également élargir la gamme de capacités et de produits offerts par notre plate-forme technologique», affirme-t-il.

ECP qui a levé plus de 3 milliards de dollars en capital-développement à travers ses fonds et ses co-investissements, en près d’une vingtaine d’expérience, s’est déclaré «heureux de s’associer» à la startup.

La Tribune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut