Accueil / Bourse / Londres clôture en hausse pour la dixième séance consécutive

Londres clôture en hausse pour la dixième séance consécutive

Londres clôture en hausse pour la dixième séance consécutive

Londres (awp/afp) – La Bourse de Londres a terminé lundi en progression de 0,38% grâce à un affaiblissement de la livre favorable aux multinationales cotées à Londres, l’indice vedette connaissant sa dixième séance de hausse consécutive et battant encore une fois son record.

A la clôture, l’indice FTSE-100 des principales valeurs a gagné 27,72 points pour terminer à 7.237,77 points. Il s’agit de la huitième séance consécutive à l’issue de laquelle il a établi un nouveau plus haut historique. Il a aussi établi un nouveau record en cours de séance, à 7.243,76 points.

La Bourse de Londres a tiré son épingle du jeu européen, où les autres grandes places financières ont entamé la semaine dans le rouge.

“Le FTSE-100 s’en est mieux sorti grâce à une rechute de la livre, après des commentaires de la Première ministre Theresa May pendant le week-end comme quoi elle donnerait la priorité au contrôle de l’immigration plutôt qu’au maintien dans le marché unique” européen au moment du Brexit, a expliqué Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

La livre a perdu des plumes sur le marché, ce qui a soutenu les grands groupes internationaux cotés à la Bourse de Londres, dont les résultats réalisés à l’étranger sont mécaniquement gonflés une fois convertis en devise britannique lorsque cette dernière se déprécie.

Parmi ces multinationales, le cigarettier British American Tobacco a avancé de 2,21% à 4.675 pence, le fabricant de produits d’hygiène Reckitt Benckiser de 1,73% à 6.803 pence et le spécialiste des spiritueux Diageo de 1,21% à 2.169,50 pence.

La cote a aussi été soutenue par la bonne tenue confirmée des groupes miniers, sur fond de vigueur des cours des métaux. Glencore a progressé de 3,55% à 298,70 pence, BHP Billiton de 1,78% à 1.340,50 pence et Anglo American de 1,72% à 1.154,50 pence.

Les groupes du BTP ont aussi gagné encore un peu de terrain, après la publication d’un indicateur sectoriel confirmant la poursuite de la montée des prix de l’immobilier, malgré des incertitudes pour l’année en cours dues au Brexit: Taylor Wimpey a grimpé de 0,59% à 169,50 pence et Barratt Developments de 0,32% à 495,50 pence.

Le groupe de distribution Tesco a grimpé pour sa part de 0,73% à 200,95 pence. Juste après la clôture il a annoncé une restructuration de son réseau logistique qui entraînera une réduction nette de 500 emplois dans son activité au Royaume-Uni.

Parmi les secteurs en baisse a figuré celui des valeurs financières, avec plusieurs banques mal orientées notamment: RBS a perdu 2,15% à 227,40 pence et Lloyds 1,03% à 65,22 pence.

Les majors pétrolières ont aussi fini dans le rouge, suivant le mouvement descendant des cours de l’or noir: Royal Dutch Shell (action “B”) a cédé 0,66% à 2.344 pence et BP 0,19% à 513,50 pence.

pn/eb
romandie

Aller en haut