Accueil / Bourse / Londres finit en repli de 0,69% à cause de l’inflation britannique

Londres finit en repli de 0,69% à cause de l’inflation britannique

Londres finit en repli de 0,69% à cause de l’inflation britannique

Londres (awp/afp) – La Bourse de Londres a terminé mardi en nette baisse de 0,69%, après la publication d’une forte hausse de l’inflation en février au Royaume-Uni.

A la clôture, l’indice FTSE-100 des principales valeurs a cédé 51,47 points pour terminer à 7.378,34 points.

“Tout le monde savait que l’inflation allait augmenter en février mais le bond enregistré est alarmant, cet indicateur atteignant son plus haut niveau depuis septembre 2013″, à 2,3% d’une année sur l’autre, a expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

La livre sterling est montée en conséquence, des cambistes tablant sur un resserrement de la politique monétaire de la Banque d’Angleterre peut-être plus rapide que prévu. Or la hausse de la livre sterling tend à réduire les revenus tirés de l’étranger par les multinationales cotées à Londres, lorsqu’elles en convertissent le montant en monnaie britannique.

Parmi ces dernières, le groupe de luxe Burberry a perdu en conséquence 1,57% à 1.757 pence, le géant des télécommunications BT a cédé 1,83% à 327,05 pence et le fabricant de logiciels informatiques Sage a diminué de 1,72% à 629,50 pence.

Les compagnies minières ont passé une mauvaise journée: Glencore s’est enfoncée de 4,24% à 330,10 pence, Rio Tinto de 4,12% à 3.327 pence, BHP Billiton de 3,97% à 1.283,50 pence et Anglo American de 2,50% à 1.247 pence.

Les laboratoires pharmaceutiques n’ont pas plastronné non plus, Hikma Pharmaceuticals cédant 1,73% à 2.097 pence, Shire 1,65% à 4.680,50 pence et AstraZeneca 1,50% à 4.826,50 pence.

Parmi les quelques hausses timides de la journée ont figuré celles des spécialistes de l’or, soutenus par la bonne tenue des cours du métal jaune: Fresnillo a brillé de 1,64% à 1.553 pence et Randgold de 0,56% à 7.195 pence.

pn/tes
romandie

Aller en haut