Accueil / Bourse / Londres sous le coup de prises de bénéfices après son récent sommet historique

Londres sous le coup de prises de bénéfices après son récent sommet historique

Londres sous le coup de prises de bénéfices après son récent sommet historique

La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,66% mercredi, sous l’effet de prises de bénéfices après le sommet historique atteint en séance la veille par l’indice vedette britannique.

A la clôture, l’indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 46,87 points à 7.024,01 points.

“Les actions britanniques ont souffert d’un mouvement de prises de bénéfices mercredi, le FTSE-100 s’éloignant de son record pour passer sous 7.050 points”, résumait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

L’indice vedette est monté jusqu’à 7.129,83 points mardi à la mi-journée, se hissant à ce nouveau sommet grâce à la faiblesse de la livre qui dope l’activité et les profits réalisés à l’étranger par les grands groupes britanniques.

Pour M. Lawler, “ce n’est pas une coïncidence que le FTSE-100 recule alors que la livre regagne un peu de terrain”, alors que la chute récente de cette dernière a illustré les craintes élevées des marchés quant à la possibilité d’un “Brexit dur”, c’est-à-dire sans compromis avec Bruxelles.

Parmi les multinationales victimes de cette légère reprise de la livre, le spécialiste de spiritueux Diageo a perdu 1,26% à 2.200,50 pence, le fabricant de cigarettes British American Tobacco 0,91% à 4.839,00 pence et le motoriste Rolls-Royce 2,65% à 754,00 pence.

Récemment soutenus par la livre faible, les laboratoires pharmaceutiques ont également été sous pression, à l’image de GSK (-1,11% à 1.700,00 pence) et AstraZeneca (-1,83% à 4.958,50 pence).

Les assureurs se sont en revanche illustrés, profitant d’une hausse du taux d’emprunt britannique sur le marché, ce qui constitue une bonne nouvelle pour leurs marges. Direct Line a pris 3,30% à 362,60 pence, Aviva 1,90% à 455,70 pence et Standard Life 0,87% à 348,90 pence.

Lloyds Banking Group a nettement reculé (-1,14% à 53,03 pence) après avoir annoncé 1.230 suppressions nettes d’emplois, qui font partie d’un plan déjà annoncé en octobre 2014.

Enfin, la compagnie aérienne EasyJet a terminé en légère baisse (-0,33% à 897,50 pence) après avoir tenté de remonter la pente en séance dans la foulée de l’annonce d’un placement de 500 millions d’euros d’obligation. Le groupe y voyait une preuve de la confiance du marché en sa stratégie malgré son avertissement sur résultat publié la semaine dernière.

jbo/gib

romandie.com

Aller en haut