Accueil / Mines & Energies / L’ONEE succombe à l’offre des avocats d’Ashurst sur le gas to power !

L’ONEE succombe à l’offre des avocats d’Ashurst sur le gas to power !

L’ONEE succombe à l’offre des avocats d’Ashurst sur le gas to power !

Le bureau parisien du cabinet Ashurst a doublé ses concurrents pour un projet de six milliards de dollars pour réduire la dépendance au gaz algérien.

La fin de semaine est difficile pour Baker Botts, Linklaters et Mayer Brown. Selon des indiscrétions, ces trois cabinets d’avocats se pensaient pré-sélectionnés pour le contrat d’accompagnement juridique de l’Office national marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) pour son gigantesque projet « gas to power ». Mais il n’en était en fait rien et c’est, selon Jeune Afrique, la firme Ashurst, dont le bureau parisien avait répondu à l’appel d’offres, qui l’a finalement emporté.

Une annonce officielle devrait intervenir sous peu.

Pharaonique

Programme pharaonique de 6 milliards de dollars, le « gas to power » vise à développer les importations de gaz naturel liquéfié (GNL) et à fortement réduire la dépendance du Maroc aux fournitures en gaz de la Sonatrach algérienne. Il comprend entre autres la construction d’ici 2025 d’un terminal GNL à Jorf Lasfar, d’un gazoduc et de nouvelles centrales électriques. Ashurst est chargé de la structuration du projet et de l’organisation de la compétition pour retenir les constructeurs des installations dans le cadre de partenariats publics-privés (PPP).

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut