Accueil / Développement / L’Oréal: les ventes bondissent de 14,1% au 1T, objectifs confirmés

L’Oréal: les ventes bondissent de 14,1% au 1T, objectifs confirmés

L’Oréal: les ventes bondissent de 14,1% au 1T, objectifs confirmés

Le numéro un mondial des cosmétiques L’Oréal a publié lundi un chiffre d’affaires en forte hausse de 14,1% au premier trimestre, soutenu par la baisse de l’euro, et confirmé ses objectifs annuels de croissance des ventes et des résultats.

Le chiffre d’affaire du groupe a atteint 6,44 milliards d’euros sur les trois premiers mois de l’année. En données publiées, il gagne 14,1% grâce “à un environnement monétaire très favorable”. A données comparables, il progresse de 4%, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Après ce premier trimestre “encourageant, le PDG Jean-Paul Agon a maintenu les objectifs annuels du groupe. “Dans un contexte économique toujours volatil, nous confirmons notre confiance en une nouvelle année de surperformance par rapport au marché, de croissance du chiffre d’affaires et des résultats”, a affirmé le patron du groupe, cité dans un communiqué.

Le groupe a bénéficié de la faiblesse de l’euro sur les trois premiers mois de l’année, comme l’avait anticipé le PDG début février, au lendemain de la publication des résultats annuels.

“Depuis de nombreuses années, nous avons été handicapés par la force de l’euro et, maintenant, il semble que le vent tourne. Nous entendons tirer le meilleur parti de cet effet monétaire très positif qui va nous aider à réaliser une belle hausse de nos bénéfices et de nos ventes en 2015″, avait alors affirmé M. Agon.

L’impact de la baisse de l’euro est notable dans des régions comme l’Amérique du Nord, où L’Oréal affiche une hausse des ventes de 25,2% en données publiées à 1,6 milliard d’euros. A données comparables, elles ne progressent que de 2,4%.

En Asie-Pacifique, elles ont aussi fortement progressé de 26,6% à 1,16 milliard (5,8% en données comparables).

En revanche, elles ont connu une hausse nettement moins forte en Europe de l’Ouest, “dans un environnement économique atone”, avec une progression de 4% à 2,1 milliards.

Le chiffre d’affaires des quatre divisions de L’Oréal sont en hausse, même si les performances sont contrastées, avec en premier lieu le Luxe (+20,1%), les Produits professionnels (+16%), les Produits grand public (+11,6%) et la Cosmétique active (+10,2%).

“L’Oréal Luxe reste très dynamique et continue à surperformer son marché de référence”, s’est félicité M. Agon. La division des Produits Professionnels a confirmé “son redressement productif”.

Quant à la division des Produits grand public, elle “démarre l’année comme prévu, dans un marché de grande diffusion en léger retrait en Europe de l’Ouest et dont la croissance reste modérée en Amérique du Nord”, a souligné le PDG du groupe.

En 2014, L’Oréal a affiché une croissance organique de 3,7% dans un marché mondial des cosmétiques estimé en hausse de 3,5%, accompagnée d’une amélioration de 4,1% du bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels.

AFP/boursorama.com

Aller en haut